Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Franck Honorat, attaquant du Clermont Foot : "L'AS Saint-Etienne était mon objectif"

lundi 3 septembre 2018 à 21:21 Par Alexandre Vau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Le mercato bouclé, vendredi, avec l'arrivée de Yannis Salibur, une autre recrue, Franck Honorat était l'invité du Débrief ce lundi sur France Bleu Saint-Etienne Loire. Le jeune attaquant est revenu sur son choix de signer à l'ASSE même s'il reste en prêt cette saison en Auvergne.

Franck Honorat est l'une des cinq recrues de l'été stéphanois.
Franck Honorat est l'une des cinq recrues de l'été stéphanois. © Maxppp - Thierry Larret

Saint-Étienne, France

C'est le nom le moins connu des cinq joueurs arrivés, cet été, dans le Forez. Il y a eu Wahbi Khazri, Thimothée Kolodziejczak, Rémy Cabella, et Yannis Salibur, vendredi soir. Et donc, Franck Honorat. L'ailier de 22 ans a été acheté par les Verts à Clermont, puis re-prêté en Auvergne cette saison. Une arrivée qui répond au souhait du co-président des Verts, Bernard Caïazzo, d'investir dans de jeunes joueurs. 

"Heureux et libéré"

Soulagé car ça fait longtemps qu'il y avait des discussions entre les deux clubs, et avec moi. Je me sens heureux, libéré, et je sais que je vais désormais pouvoir être à 100% dans ma tête. Je crois que je ne m'en rends pas trop compte encore. Je me sens Stéphanois mais j'ai envie de faire une grosse saison à Clermont et de les aider au maximum.

L'ASSE investit

Les dirigeants stéphanois m'ont dit qu'ils voulaient investir dans des jeunes joueurs de Ligue 2 qui ont de l'avenir. Ils me prêtent cette saison pour que j'ai du temps de jeu. Après ce n'est pas parce que j'ai signé un contrat de cinq ans que je vais me reposer sur mes lauriers.  L'idée est de s'aguerrir encore pour arriver plus costaux et plus serein en Ligue 1. 

A LIRE AUSSI : Premier invité du Débrief, Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l'ASSE

Premier contrat pro à Nice

J'ai signé mon premier contrat pro à Nice il y a déjà quelques années. Je n'ai pas pu vraiment faire mes preuves à l'époque. Je suis repassé en Ligue 2 à Sochaux. Puis, je suis allé à Clermont. Comme je l'ai dit à mes parents, le plus dur sera de s'installer dans ce nouveau club qu'est l'ASSE. Et pour ça, je dois d'abord faire une bonne saison de Ligue 2.

Une mère au cœur vert

Il y a eu des discussions avec des clubs de Ligue 2 mais je voulais revenir en Ligue 1. L'AS Saint-Etienne était mon objectif. Ma mère supportait les Verts quand il y avait Dominique Rocheteau. Après, je ne me voyais pas quitter Clermont après une énorme saison. Il y a une bonne ambiance. Mais j'ai prévu d'aller voir quelques matchs à Geoffroy Guichard cette saison.

Faire une belle saison à Clermont

Mon objectif est de finir dans l'équipe type de Ligue 2, pourquoi pas meilleur passeur. On a perdu pas mal de joueurs. Il a fallu le temps que la machine se mette en route. Mais la large victoire de ce week-end à Valenciennes (0-4) nous a fait du bien. Notre ambition est de finir dans les dix premiers. Quant aux Verts, j'espère qu'ils vont finir dans le top 6.