Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Franck Passi, nouvel entraîneur des Chamois : "C'est un immense défi mais l'adversité ne me fait pas peur"

-
Par , France Bleu Poitou

Le nouveau coach des Chamois Niortais était l'invité de France Bleu Poitou ce matin à 8h10. Il a balayé tous les sujets, évoquant son choix de signer à Niort ainsi que les défis qui l'attendent pour arracher le maintien de l'équipe, actuelle 18ème de Ligue 2. Extraits.

Franck Passi, Karim Fradin et Thomas Fernandez hier à la présentation du nouveau staff.
Franck Passi, Karim Fradin et Thomas Fernandez hier à la présentation du nouveau staff. © Radio France - William Giraud

Niort, France

J'avais plusieurs pistes pour retrouver un banc. Je me suis dit que c'était intéressant de venir à Niort et d'essayer de donner un coup de main à cette équipe.

C'est un énorme défi. C'est l'équipe la plus jeune du championnat. Cela va être très dur. Mais Niort a une histoire dans le foot en Ligue 2. Il faut respecter tout ça et maintenir le rang.

Recruter de nouveaux joueurs ? On va déjà faire un audit du groupe cette semaine. Et on fera le point ensuite avec les dirigeants. Mais on ne négligera aucune piste.

J'ai pris un risque en venant ici, aux supporters de prendre le risque de nous supporter jusqu'à la fin de la saison pour aller chercher ce maintien tous ensemble.

J'aime le jeu. A Lille notamment, on arrivait dans une équipe qui n'allait pas très bien et on est arrivé à leur redonner confiance à travers le jeu, de belles attaques mais aussi de la rigueur. Ma façon de coacher, c'est un peu de tout ça.

Mon fils Bryan ? Je ne me prends pas la tête avec ça. C'est un Chamois Niortais. Il était là avant moi. Il a réussi à entrer dans l'équipe et a joué régulièrement avant que j'arrive. Je vais le traiter comme un autre joueur.

Je suis là jusqu'à la fin de la saison. Pour la suite, on ne va pas extrapoler. A Monaco, j'avais signé pour deux ans et demi, on m'a dit au revoir au bout de trois semaines... Le foot, c'est comme ça. On va déjà donner le maximum pendant quatre mois pour maintenir cette équipe en Ligue 2.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu