Médias – People

François Hollande raconte comment il a aidé Canal+ à garder la Ligue 1

Par Thibaut Lehut, France Bleu jeudi 13 octobre 2016 à 14:47 Mis à jour le jeudi 13 octobre 2016 à 14:51

François Hollande en compagnie de Noël Le Graët, patron de la Fédération française de football.
François Hollande en compagnie de Noël Le Graët, patron de la Fédération française de football. © Maxppp -

Les auteurs du livre "Un président ne devrait pas dire ça", paru mercredi, racontent au fil des pages comment François Hollande affirme avoir contribué au fait que Canal+ conserve une partie des droits de Ligue 1. Ils évoquent un coup de téléphone à l'émir du Qatar.

Le livre d'entretiens entre le chef de l'Etat et deux journalistes paru mercredi regorge de tant d'anecdotes qu'il va sans doute faire parler de lui encore quelques jours. Dans "Un président ne devrait pas dire ça", Fabrice Lhomme et Gérard Davet racontent que François Hollande a largement aidé Canal+ à conserver une partie des droits de retransmission de Ligue 1 lors du dernier appel d'offres portant sur la période 2016-2020.

Menacée par beIN Sports, Canal+ était "en danger de mort"

"Tout commence au printemps 2014", écrivent les deux journalistes auteurs du livre, "BeIn Sports, la chaîne qatarienne, s'apprête à rafler l'intégralité des droits de la L1. Canal+ est en danger de mort [...] En avril, Hollande reçoit, en secret, Rodolphe Belmer et Bertrand Méheut, les patrons de Canal+, venus exposer leurs craintes. Le Président va se démener".

"J'ai appelé l'émir du Qatar et lui ai dit que je souhaitais qu'il y ait un partage" - François Hollande

Fabrice Lhomme et Gérard Davet rapportent ensuite des propos de François Hollande : "J'ai reçu discrètement Belmer et Méheut. J'ai appelé l'émir du Qatar et lui ai dit : 'Vous allez venir en France en juin, on vous a défendus par rapport aux Saoudiens, on est à vos côtés, mais là, qu'allez-vous faire sur les Rafales ? Il y a aussi l'histoire du foot... Je souhaite qu'il y ait un partage'".

De fait, Canal+ obtiendra en partie gain de cause, puisque la chaîne cryptée empochera les trois meilleures affiches de championnat jusqu'en 2020, et beIN Sports se contentera des autres rencontres.

> À LIRE AUSSI : Ce qu'il faut retenir des confidences choc de François Hollande

Partager sur :