Football

François Moubandjé (Toulouse) : "On critique Saint-Etienne mais ce qui compte c'est la victoire"

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 23 janvier 2017 à 18:46

Le défenseur suisse du TFC François Moubandjé
Le défenseur suisse du TFC François Moubandjé © Maxppp - Maxppp

Le Toulouse Football Club sera le prochain adversaire des Verts dimanche (17h, 22e journée de Ligue 1). France Bleu est allé prendre la température chez les Violets avec l'international suisse François Moubandjé. Au menu : le TFC, les Verts et son compatriote Léo Lacroix.

François, vous restez sur une défaite dans le derby de la Garonne contre Bordeaux samedi (1-0). Qu'en retenez vous ?

C'était frustrant. Prendre ce but aussi tôt nous a fait énormément de mal. Dans les 15 premières secondes de jeu... Derrière il fallu cravacher pour revenir au score mais on n'a pas baissé les bras et on a montré un beau visage du TFC.

Vous n'avez plus gagné en championnat depuis le 10 décembre dernier, cela fait 4 matches. Il y a quelques inquiétudes ?

Comme le coach l'a dit dans une interview : il y a eu cette défaite contre Bordeaux mais j'ai le sentiment d'avoir retrouver l'esprit de groupe qu'on a eu auparavant quand on a pu faire de bons résultats. Je pense que ça va revenir et qu'on est plutôt sur la bonne voie même si justement ce match de Bordeaux aurait pu se passer autrement.

Est ce que la période enchantée de l'ère Dupraz est derrière vous ? Il parait loin le temps des gros coups contre le PSG ou Monaco.

C'est vrai que c'est une période difficile et tous les clubs en traverse. C'est à nous de changer cela. A Bordeaux on a montré un beau visage du TFC et on aura à cœur de faire un bon résultat contre Saint-Étienne.

Avec un match qui se jouera au Stadium et ce n'est pas anodin pour votre équipe qui prend l'essentiel de ses points à domicile (19 sur 26 soit 73%, ndlr)

Oui c'est important. C'est à la maison qu'il faut prendre le maximum de points et si vous en prenez à l'extérieur c'est bénéfique pour pouvoir prétendre à un meilleur classement. On a déjà su montrer un beau visage auparavant à la maison où on était imprenables et injouables. C'est par là qu'il faut commencer, notamment contre Saint-Étienne.

Saint-Étienne qui sort d'un match très moyen face à Angers. Malgré tout, victoire, 3 points et 6e place au classement pour le Verts. Vous avez vent des critiques qui visent la qualité du jeu de l'ASSE ?

Mais même si on critique la qualité du jeu de Saint-Étienne, au final ce qui compte c'est la victoire ! Même si les médias disent qu'ils ont fait un match moyen, au final ils ont ramené les 3 points.

Quelle image vous avez de l'AS Saint-Étienne ?

Un club qui arrive depuis plusieurs saisons à jouer l'Europa League. C'est une équipe costaud avec de gros gabarits et quelques bons éléments offensivement.

Avec votre compatriote, le défenseur Léo Lacroix. Vous l'avez déjà croisé sur les rassemblement avec l'équipe de Suisse ?

Oui sur l'un des rassemblements ensuite j'ai été blessé. Je le connais aussi un peu du championnat de Suisse. C'est un gros gabarit justement. Il a su se hisser jusqu'à l'équipe nationale et il a de grandes qualités. Mais il faut lui laisser le temps d'apprendre car ça ne fait pas longtemps qu'il est en France. Mais je pense qu'il peut être l'avenir de l'équipe nationale en défense.

Vous allez vous envoyez un petit texto ?

On va un peu se taquiner un peu ! Ça va faire plaisir de le revoir parcequ'on ne s'est pas croisé récemment. Donc oui je vais lui envoyer un petit texto.