Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gel des matchs le 5 mai : Noël Le Graët met en touche

-
Par , France Bleu RCFM

Il ne faudra rien attendre de Noël Le Graët concernant une suite dans le dossier du 5 mai. En visite à Bastia dans le cadre de sa campagne pour se faire réélire à la tête de la présidence de la FFF, ce dernier a coupé court à toute évolution, en réponse à la lettre ouverte du Collectif des victimes

Une gerbe pour Noël Le Graët mais pas de gel des matchs le 5 mai
Une gerbe pour Noël Le Graët mais pas de gel des matchs le 5 mai © Maxppp - Xavier Grimaldi

Le Collectif des victimes du 5 Mai 1992 n'a sans doute plus rien à attendre du monde sportif dans sa quête et ses demandes répétées pour que les matchs de football soient définitivement rayés des calendriers à la date du 5 mai. La réponse intervenue ce mardi de la part de Noël Le Graët, président actuel de la FFF et candidat à sa réélection le 13 mars prochain, ne laisse plus planer aucun doute. Ce dernier, au même titre que ses opposants (ndlr : Frédéric Thiriez, ancien président de la LFP et Michel Moulin) avait été destinataire d'une lettre ouverte du collectif, le 17 février dernier. Ce courrier demandait aux 3 postulants  de bien vouloir se positionner publiquement sur deux points : 

- Le principe de gel des matchs le 5 Mai dans le calendrier des compétitions nationales (L1, L2, Coupe de France et Trophées des champions)

-  La promotion d'actions initiées par la FFF au niveau national, avec le Collectif, autour du devoir de mémoire.

Le Graët reçu par le Comité Directeur de la Ligue Corse
Le Graët reçu par le Comité Directeur de la Ligue Corse © Maxppp - Xavier Grimaldi

En visite à Bastia dans le cadre de sa campagne et reçu ce mardi par la Ligue Corse de Football, Noël Le Graët, qui connait sans doute le mieux ce dossier pour être aux affaires depuis 2011, n'y est pas allé par quatre chemins : "ce n'est plus de mon ressort" a t-il lancé aux journalistes. "Il y a des décisions qui ont été prises qui ne peuvent être modifiées tout le temps" commentera t-il, renvoyant le collectif vers les politiques : "Ils iront voir les députés et les ministres s’ils veulent", semblant peu apprécié le fait qu'un député nationaliste, Michel Castellani, ait présenté un projet de loi demandant au parlement "la sacralisation" du 5 mai. "On a pris une décision, si elle doit être changée elle le sera par la loi" a conclut le président de la 3F qui a tout de même promis une réponse à la lettre ouverte du collectif et un entretien "amical" s’il vient à Paris. 

"Les membres du Collectif iront voir les députés s'ils veulent" - Noël Le Graët

Choix de la station

À venir dansDanssecondess