Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gérard Gohel, président de l'AS Cherbourg : "Il n'y a pas de problème de gestion à l'ASC"

-
Par , France Bleu Cotentin

Feu vert du gendarme de la Ligue, appel aux collectivités, aide de la municipalité... A l'occasion de la reprise de l'entraînement des joueurs cherbourgeois, le président Gérard Gohel a fait le point sur la situation budgétaire du club de National 3.

Les footballeurs cherbourgeois ont repris l'entraînement sur le stade Picquenot de Tourlaville
Les footballeurs cherbourgeois ont repris l'entraînement sur le stade Picquenot de Tourlaville © Radio France - Pierre Coquelin

C'est sur le terrain du stade Picquenot de Tourlaville que les footballeurs de l'AS Cherbourg (N3) ont repris l'entraînement ce lundi 27 juillet. Sur le terrain, une vingtaine de joueurs sur les 28 du groupe. Parmi les absents, les deux footballeurs brésiliens de l'effectif, bloqués en raison de la crise sanitaire. 

Très concrètement, je vais vous faire sourire : il y a de l'argent sur le compte. Il y en a qui va arriver

Grande fierté pour le président et le club du Nord-Cotentin : 18 des 28 joueurs ont été formés à Cherbourg ; le reste, en dehors des deux Brésiliens, est sous le maillot bleu depuis au moins cinq ans. "Je n'ai pas voulu faire de recrutement pour le moment car on a déjà un bel effectif", souligne Gérard Gohel. L'effectif de National 3 va devoir palier notamment les départs de Mathias Tendeng et Melvin Minin. Des "essais" pourront être réalisés dans les prochaines semaines. Et le président admet que, s'il doit y avoir recrutement, l'ASC pourrait jeter son dévolu sur un défenseur central. Quoiqu'il en soit, "la N3 va tout faire pour jouer les premiers rôles". La réserve a pour objectif de se maintenir en Régional 1. 

Quand certains parlent de copinage avec les membres de la commission de contrôle de la Ligue, je vous rappelle que cette même commission nous a mis six points de pénalité et 3000 euros d'amende pour des problèmes de présentation de comptes

"Nous avons prouvé nos pertes" 

Mais à défaut de terrain, c'est côté coulisses que l'AS Cherbourg a fait l'actualité ces dernières semaines. La raison : les finances du club, qui ont donné lieu à des débats animés au sein du conseil municipal. "Ce qui s'est passé depuis deux mois et demi est destructeur pour un club qui, contrairement à ce qui a pu être dit, n'a jamais eu de problème de gestion : depuis trente ans que je préside, on a eu un soucis en 2012 avec un partenaire qui nous a lâché, et là avec le Covid", clame le président cherbourgeois. Gérard Gohel met en avant la structure du club, ses "22 équipes, neuf salariés, six équipes en Ligue" et explique que l'AS Cherbourg est "sans doute la plus mal servie en subventions". 

Tout est entré dans l'ordre ces derniers temps sans faire de bruit. On s'en est sorti tout seul 

Fin juin, la Commission régionale de contrôle des clubs (CRCC) de la Ligue de Normandie a donné son feu vert pour le maintien de Cherbourg en National 3. Le club a apporté des garanties pour combler un lourd déficit : "j'avais 290 000 euros de mécénat privé l'année dernière. C'est à dire 60% du budget. On a perdu 115 000 euros depuis le mois de mars. Devant la commission, j'ai prouvé avec la liste des donateurs, ceux qui avaient donné l'année dernière et ce qui n'a pas été versé cette année. Il a fallu que j'aille cherché 96 400 euros chez des partenaires qui ont accepté de donner un peu plus et des particuliers", résume Gérard Gohel. 

Le club peut aussi compter sur une aide Covid de 20 000 euros de la municipalité de Cherbourg-en-Cotentin. Quant au fameux mécène tant espéré dans le Nord-Cotentin, le président cherbourgeois se montre prudent. "Pour le moment, je ne parle plus d'apport extérieur", confie-t-il. 

Les joueurs de l'AS Cherbourg joueront leur premier match de préparation ce samedi 1er août 17 heures à Carentan face à Bayeux (N3). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess