Football

Gerard Piqué veut devenir président du Barça

Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon vendredi 14 octobre 2016 à 12:24

Gerard Piqué
Gerard Piqué © Maxppp - JuanJo Martín

Dans une interview à la télé catalane, le joueur annonce qu'il souhaite prendre les rênes du FC Barcelone quand il prendra sa retraite sur le terrain.

Gerard Piqué voit loin. Dans une longue interview à la chaîne catalane TV3, le footballeur de 29 ans explique que le rôle d'entraîneur n'est pas fait pour lui et qu'il se verrait plutôt devenir dirigeant de son club, le FC Barcelone. "Entraîneur, je ne me l'imagine pas, je n'y prendrai pas de plaisir. Alors que président, en revanche, je crois que je pourrais bien faire les choses et c'est au final ce qui me passionne", détaille le défenseur.

"Je vois aussi que ma carrière de joueur se rapproche de la fin et l'étape suivante est de devenir président", explique le Catalan, qui a lancé en marge de sa carrière une société de jeux vidéos.

L'annonce est réfléchie, car le président du Barça est élu tous les six ans par les socios du club, les supporters-actionnaires.

Le "droit à décider" de la Catalogne

Dans cet interview, Gerard Piqué évoque aussi le mouvement indépendantiste, et a réaffirme son engagement en faveur du "droit à décider" de la Catalogne. "Je suis totalement d'accord avec le droit à décider. Je me mouille pour les choses auxquelles je crois et j'ai bien fait d'aller aux manifestations", a-t-il ajouté, allusion à sa présence aux défilés de la "Diada", la fête nationale catalane.

"Je sais que souvent, cela a conduit à ce que je reçoive l'accueil que j'ai reçu en allant ensuite jouer avec l'Espagne mais je crois que je devais le faire", a fait valoir Piqué.

Souvent sifflé par le public espagnol, le défenseur international (85 sélections en équipe d'Espagne) s'est retrouvé dimanche au centre d'une énième polémique avec la"Roja" pour avoir découpé les manches de son maillot, se retrouvant accusé à tort d'avoir voulu ôter un liséré aux couleurs de l'Espagne.

Se disant fatigué d'avoir à se justifier, Piqué a annoncé dans la foulée qu'il souhaitait raccrocher après la prochaine Coupe du monde en Russie en 2018.

Partager sur :