Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du Racing Club de Strasbourg

Gilbert Gress sur le sacre de Strasbourg en 1979 : "C'était pas le titre du fric, c'était le titre de l'intelligence"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Avec une moitié d'Alsaciens dans l'effectif, Gilbert Gress a mené le Racing Club de Strasbourg au titre de champion de France de D1 en 1979, le seul du club. 40 ans après, ça reste "la plus grande fierté de sa carrière", même si l'entraîneur au fort caractère n'a plus guère d'amis à la Meinau.

Gilbert Gress, est toujours actif à la télé suisse
Gilbert Gress, est toujours actif à la télé suisse © Maxppp -

Strasbourg, France

Les joueurs du Racing Club de Strasbourg, qui ont été champions de France de D1 en 1979 (le seul sacre du club), seront fêtés ce samedi à la Meinau lors de la réception de Rennes. Il devrait y avoir notamment Arsène Wenger, Raymond Domenech, Léonard Specht, mais Gilbert Gress ne devrait pas être de la partie, même s'il laisse planer un suspense. Depuis son dernier retour à la tête du Racing, qui a tourné court en 2009, l'emblématique entraîneur est fâché avec beaucoup de monde au club et dans son entourage.

Les paysans champions de France

Et pourtant, il y a 40 ans, c'est bien le natif de Strasbourg, qui a conduit le Racing vers sa plus belle heure de gloire. Gilbert Gress a remporté des trophées en tant que joueur puis entraîneur, à Marseille ou en Suisse, mais sa plus grande fierté reste d'avoir mené le Racing au sacre national en 1979 : _"C'était avec sept voire huit Alsaciens sur le terrain, c'était absolument extraordinaire, surtout que ces Alsaciens étaient tombés en deuxième division deux ans avant et tout d'un coup, ils deviennent les meilleurs footballeurs français_. Comme a dit Roland Wagner, nous les paysans on est champions de France. C'est pour ça que ce titre marque, c'était pas le titre du fric, c'était le titre de l'intelligence."

Et l'intelligence selon Gilbert Gress, c'est d'avoir révolutionné le jeu en prônant "un football total", avec des attaquants qui défendent et des défenseurs qui attaquent. "Il y a un truc qui est arrivé cette année-là, qui n'était jamais arrrivé avant et qui n'arrivera plus jamais après. Mon arrière droit Jean-Jacques Marx a marqué plus de buts que mon avant-centre Joël Tanter, quand on était champions de France. Imaginez-vous au PSG l'arrière droit qui marque plus de buts que l'avant-centre !". 

Toujours à la télé suisse

Aujourd'hui, Gilbert Gress suit de loin le retour au premier plan des Strasbourgeois : "Depuis maintenant presque 40 ans, le meilleur classement du Racing est huitième. Pour la capitale de l'Europe, il est temps de nouveau qu'on soit ambitieux". 

A 77 ans, Gilbert Gress partage toujours sa vie entre l'Alsace et la Suisse, où sa côte de popularité reste forte. A la télé suisse, il participe à plusieurs émissions sportives et de variété.