Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Girondins de Bordeaux : Alain Juppé et Nicolas De Tavernost inaugurent les nouvelles installations

mercredi 3 octobre 2018 à 18:52 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Le maire de Bordeaux et le patron du groupe M6 se sont retrouvés côte-à-côte au siège du club des Girondins ce mercredi après-midi. Alors que la vente du club est dans sa dernière ligne droite ils ont inauguré de nouvelles installations.

Alain Juppé et Nicolas De Tavernost
Alain Juppé et Nicolas De Tavernost © Radio France - Stéphane Hiscock

Bordeaux, France

Les deux hommes ont inauguré les locaux rénovés du centre de formation, baptisé l'académie des Girondins.  C'est sans doute la dernière fois que l'on retrouvait Alain Juppé et Nicolas de Tavernost ensemble au Haillan.  Le patron du groupe M6 est toujours propriétaire du club en attendant la reprise par le fond d'investissement américain GACP. Alain Juppé, lui, a décidé de reporter à vendredi prochain le vote de la Métropole sur le dossier de reprise du club faute de garanties nécessaires. 

Faute-il y voir un signe ? L'ambiance lors de cette inauguration était plutôt bonne. Alain Juppé a plaisanté avec quelques jeunes du centre de formation, se prêtant volontiers aux photos.  A la tribune le maire de Bordeaux a rappelé son attachement pour le club et sa confiance en l'avenir.

La Métropole doit obtenir des garanties juridiques mais ce qui m'importe c'est la pérennité du club. — Alain Juppé

Les propos ont semblé rassurer le patron du groupe M6. Sans vouloir vendre la peau de l'ours Nicolas De Tavernost rappelle qu'il laisse un club en bon état et à l'équilibre.

C'est maintenant au repreneur américain de jouer, d'assurer les garanties qu'il a donné et de faire progresser Bordeaux. — Nicolas De Tavernost

Rendez-vous vendredi prochain pour l'ultime étape de cette vente des Girondins avec le vote des élus de Bordeaux métropole. La veille ils auront l'occasion d'auditionner une dernière fois le repreneur américain Joseph Dagrosa.

Nicolas De Tavernost