Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Girondins de Bordeaux : Jean-Louis Triaud a déjà adopté le Nouveau Stade

-
Par , France Bleu Gironde

"On quitte une vieille baraque en ruine pour une superbe maison contemporaine". Jean-Louis Triaud semble impatient de découvrir le Nouveau Stade de Bordeaux. Il a surtout déjà oublié Chaban-Delmas.

Jean-Louis Triaud le président des Girondins au Nouveau Stade de Bordeaux
Jean-Louis Triaud le président des Girondins au Nouveau Stade de Bordeaux © Radio France

Jean-Louis Triaud, le président des Girondins de Bordeaux, ne fait décidément pas partie des nostalgiques du stade Chaban-Delmas, anciennement le Parc Lescure. Lors d'une visite pour la presse ce lundi, il a déclaré son amour pour le Nouveau Stade de Bordeaux :

"On quitte une vieille baraque en ruine pour une superbe maison contemporaine"

Le président bordelais est très impatient de découvrir la nouvelle enceinte des Girondins. Match inaugural prévu le 23 mai prochain contre Montpellier. Il a aussi insisté sur le fait que ce stade serait révolutionnaire pour les supporters.

"Il y aura de la connexion grand public, du confort, de la sécurité, de l'accessibilité et en plus on est l'abri de la pluie. Pour notre public, c'est une qualité d'accueil exceptionnelle"

La mairie coupe le robinet

La conférence de presse au Nouveau Stade de Bordeaux
La conférence de presse au Nouveau Stade de Bordeaux © Radio France

En revanche, Jean-Louis Triaud a perdu son sourire quand Arielle Piazza, chargée des sports à la mairie de Bordeaux, a annoncé que le club ne serait plus subventionné par la ville à partir de la saison prochaine. Pour l'élue, c'est un échange de bon procédé puisque la ville a investi de l'argent dans le Nouveau Stade de Bordeaux.

"Avec ce nouveau stade, c'est maintenant aux Girondins de Bordeaux d'exprimer le meilleur développement économique pour séduire les partenaires et pour que la mairie se retire"

La subvention était de 240 000 euros. Celle de 100 000 euros au centre de formation du club sera toujours versée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess