Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Girondins de Bordeaux : "L'état d'esprit est irréprochable" pour le coach Jean-Louis Gasset

-
Par , France Bleu Gironde

Du nul 0-0 face à Lyon au Matmut Atlantique ce vendredi, les Girondins de Bordeaux retiendront une défense aussi solide que lors des deux précédentes journées. Et des maladresses en attaque, pour lesquelles Jean-Louis Gasset a besoin de temps. "Laissez-nous travailler" demande le coach girondin.

Les Girondins ont encore livré une grosse prestation défensive mais ont peiné dans les autres secteurs du jeu.
Les Girondins ont encore livré une grosse prestation défensive mais ont peiné dans les autres secteurs du jeu. © Maxppp - David Thierry

"Qu'est-ce que vous voulez que je reproche à mes joueurs ? Franchement ?" lance Jean-Louis Gasset en conférence de presse après le match nul 0-0 à domicile face à l'Olympique Lyonnais. Un OL frustré par les lignes arrières girondines, souvent intraitables puis sauvées par le poteau en seconde période. La défense, point positif aux Girondins, souligné par ces derniers...et par l'adversaire, à mi-mots. "On tombe sur un bloc compact, une défense de Bordeaux qui a toujours un pied ou quelque chose pour contrer nos attaques" lâche le coach lyonnais Rudi Garcia. Pour lui, "c'est deux points de perdus, vu la domination, vu le nombre de tirs." Les Girondins sont eux bien plus heureux de ce match nul. 

En trois matchs, on n'a pas pris de but - Rémi Oudin

L'attaquant girondin Rémi Oudin, qui a joué beaucoup plus bas que de coutume pour contribuer à l'effort défensif de son équipe, rappelle que Bordeaux n'a encaissé aucun but en trois matchs : 0-0 face à Nantes en étant réduits à dix, une victoire 0-2 à Angers, et un nouveau nul. C'est la seule équipe de Ligue 1 à avoir gardé sa cage inviolée depuis le début du championnat. 

Le film du match Girondins de Bordeaux-Lyon

"On a parlé entre nous, on s'est dit qu'on devait être vraiment solides, que si on voulait gagner des matchs ça partait de là" déclare Rémi Oudin. Techniquement, reconnaît-il néanmoins, Lyon était largement au-dessus. Et Bordeaux va devoir se pencher sur ses faiblesses offensives.

"Laissez-nous travailler" : Jean-Louis Gasset demande de la patience

Ui-jo Hwang préféré à Josh Maja en pointe, pour apporter de la profondeur, précise Jean-Louis Gasset, n'a pas permis à l'attaque bordelaise d'inquiéter l'OL. L'entrée du jeune attaquant anglo-nigérian et de Jimmy Briand, habitué à marquer contre son ancien club, n'a rien changé. Aucun tir cadré pour Bordeaux, juste quelques centres tendus que De Préville ou Basic ont été trop courts pour reprendre. "C'est vrai qu'on est maladroits par moments" admet le coach girondin. "Mais l'état d'esprit de l'équipe est irréprochable. J'ai vu des joueurs fatigués dans le vestiaire, parce qu'ils ont tout donné."

Jean-Louis Gasset : "Qu'est-ce que vous voulez que je reproche à mes joueurs ?"

Et Jean-Louis Gasset de rappeler qu'en face, c'était Lyon, récent demi-finaliste de Ligue des champions. "On n'a pas la meilleure équipe du championnat" assène le coach, qui demande de la patience alors qu'il fête son premier mois sur le banc bordelais. "On arrive, petit à petit. Laissez-nous travailler." 

Le message des Ultras, le communiqué du club

De retour dans le Virage Sud, une bonne centaine d'Ultras a scandé, comme l'an passé, de réguliers "Longuépée Démission" adressés au PDG des Girondins de Bordeaux. Regroupés au cœur de leur tribune, ces supporters portaient pour la plupart un masque mais n'étaient pas à distance les uns des autres, une mesure barrière demandée dans les stades. Le club leur en a fait le reproche durant le match, via Twitter. Un communiqué auquel les Ultramarines ont rétorqué en assurant photos à l'appui que dans d'autres tribunes, c'était la mesure barrière "masque" qui n'était pas respectée. 

Prochain match : Lens-Girondins de Bordeaux, samedi 19 septembre, 17h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess