Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Girondins de Bordeaux - Laurent Koscielny : "le bon choix"

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu Limousin

Officiellement présenté au stade Matmut Atlantique, lors d'une conférence de presse, le défenseur international de 33 ans Laurent Koscielny s'est dit ravi de revenir en France en Ligue 1 pour un projet à la fois sportif et familial. Il n'est pas certain de jouer dès samedi à Angers.

Eduardo Macia et Laurent Koscielny au Matmut Atlantique
Eduardo Macia et Laurent Koscielny au Matmut Atlantique © Radio France - Marie Rouarch

Bordeaux, France

Il portera le numéro 6 avec les Girondins de Bordeaux et il s'est confié devant la presse au lendemain de son engagement avec les Girondins de Bordeaux. "Pas de durée de contrat établie. C'est ouvert" a expliqué Eduardo Macia, le directeur sportif et responsable du recrutement des Girondins. 

"Projet cohérent"

Laurent Koscielny a expliqué qu'il "réfléchissait depuis longtemps à la suite de sa carrière, avec sa famille, qu'il a pesé le pour et le contre quand Bordeaux s'est présenté. C'est le bon choix. Je suis heureux de venir dans un club historique qui a nouveau projet. Il y avait d'autres clubs français intéressés, mais ici, le projet est cohérent. Et c'est la possibilité pour moi d'être heureux avec ma famille. Il y a neuf ans que j'étais parti de France et encore depuis longtemps loin de chez moi à Tulle".

"Revenir dans le top club européen en France"

À la question, ce n'est pas bizarre d'opter pour Bordeaux qui n'a pas de coupe d'Europe à jouer plutôt que Rennes par exemple? "Je vais avoir 34 ans. J'ai eu une belle carrière et il y a un nouveau projet ici, pour grandir ensemble et revenir dans le top club européen en France sur le moyen terme". Le défenseur international a par ailleurs refusé de commenter les conditions de son départ d'Arsenal avec lequel il a disputé près de 400 matches en neuf ans.

Capitaine ?

Sera-t-il capitaine ? "J'ai un profond respect pour Benoît (Costil, NDLR) donc je ne me vois pas lui prendre le brassard ! Mais il faut 4 ou 5 joueurs leaders dans une équipe donc je l'aiderai dans sa fonction de capitaine."

Mentalité de compétiteur et homme d'expérience recherché par les Girondins

Eduardo Macia, le directeur sportif des Girondins l'avait introduit au début de la conférence de presse en présentant "l'homme et pas seulement le footballeur qui va amener son expérience, son leadership, pour grandir et amener une mentalité de compétiteur".