Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Girondins de Bordeaux : Nicolas de Tavernost au Haillan ce jeudi matin

jeudi 5 avril 2018 à 14:06 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu

Comme prévu, le président du directoire du groupe M6 est venu au centre d'entraînement des Girondins. Il y a rencontré les joueurs et le staff avant une réunion avec les chefs de service. Rien n'a filtré de ces échanges.

Nicolas de Tavernost lors d'une précédente visite en mars 2017.
Nicolas de Tavernost lors d'une précédente visite en mars 2017. © Maxppp - Maxppp

La visite était prévue mais les discussions en cours avec l'investisseur américain GAPC pour une éventuelle revente du club lui ont donné un éclairage particulier.

A son arrivée, le "patron" des Girondins est d'abord passé par le vestiaire pour parler avec les joueurs et le staff avant, peu après 10 heures, de s'engouffrer dans le château du Haillan, accompagné de son chargé de mission Matthieu Bienvenu et du président du club Stéphane Martin, pour y rencontrer les différents chefs de service. Une visite sur laquelle il a décidé de ne pas communiquer.

Silence radio

De passage au traditionnel point presse avant la rencontre capitale de samedi face à Lille, l'entraîneur Gustavo Poyet a poliment esquivé le sujet. "Ce qui passe dans les vestiaires y reste, ce n'est pas à moi de vous le dire."

Apparemment, le technicien uruguayen n'a pas l'air perturbé par ce qui se trame en coulisses. "Ça se passe tout le temps dans le football aujourd'hui. Il faut attendre, on ne peut rien changer. Il faut se concentrer sur ce qu'on peut faire et pas sur quelque chose qui ne dépend pas de nous."

Le gardien des Girondins Benoît Costil. - Radio France
Le gardien des Girondins Benoît Costil. © Radio France - Thomas Coignac

Même son de cloche chez le capitaine Benoit Costil. "_Ce qui s'est passé, je ne suis pas du genre à le ressortir sur la place publique. Il a parlé d'un ensemble de choses. Forcément qu'en tant que propriétaire, il espère mieux de notre part. Moi je vien d'arriver mais il y a des joueurs qui sont là depuis longtemps. Ce n'est pas la première année où on en parle (ndlr : d'un possible rachat). On est plus préoccupé par ce qui se passe sur le terrain ou ce qui ne se passe pas sur le terrain. C'est notre priorité._"

Benoît Costil : "Plus préoccupé par ce qui se passe sur le terrain"