Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Girondins de Bordeaux : Poyet fait bouger les lignes à Montpellier

samedi 14 avril 2018 à 20:32 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Dans une fin de saison sans enjeu, l'entraîneur bordelais ne veut pas rester inactif. Et compte sur le match de ce dimanche (15h) à Montpellier et sur ceux qui suivront pour tenter des choses.

Malgré le flou qui entoure l'éventuel rachat du club, Gustavo Poyet pense déjà à la suite.
Malgré le flou qui entoure l'éventuel rachat du club, Gustavo Poyet pense déjà à la suite. © Maxppp - Maxppp

Si Bordeaux avait montré à peine un peu plus de constance, il serait allé livrer un match pour l'Europe à La Mosson. Sa navrante irrégularité le condamne à un rôle d'arbitre qu'il va tenter d'assumer. 

Paris et le club des cinq

Le maintien dans la poche depuis la victoire (2-1) face à Lille, Gustavo Poyet va pouvoir faire bouger les lignes. L'entraîneur a déjà annoncé un changement de système pour contrarier les plans montpelliérains. "C'est une équipe qui joue avec un système différent des autres, avance l'Uruguayen. Avec eux, il y a beaucoup d'occasions des deux côtés. On va essayer de faire quelque chose pour gagner le match, on ne va pas le jouer pour tenter d'arrêter Montpellier. Etre plus fort avec notre système que l'opposition."

Gustavo Poyet : "Etre plus fort avec notre système que l'opposition".

Parmi les pistes possibles, le choix d'une défense centrale à trois éléments (Pablo, Koundé, Baysse ?). Ce changement de système pourrait s'accompagner d'un changement de joueurs qu'il faut relancer (Contento, Sankharé, Vada, Laborde...), qu'ils soient ensuite conservés ou non. Même si, en l'absence d'attaquant axial et de "pistons" dans les couloirs, ses choix restent limités. La solution ne viendra en tout cas pas des jeunes, toujours absents du groupe, et laissés à la disposition de la réserve, qui a battu Poitiers (1-0, but de Youssouf) samedi. 

Le match aller avait grandement contribué à l'éviction de Jocelyn Gourvennec en janvier. - Maxppp
Le match aller avait grandement contribué à l'éviction de Jocelyn Gourvennec en janvier. © Maxppp - Maxppp

"Paris (ndlr : qui viendra au Matmut Atlantique le 22 avril) c'est différent, ce n'est pas un match pour les expérimentations. Mais sur les cinq autres, je voudrais bien essayer d'imposer notre jeu. Et à Montpellier, c'est une bonne opportunité."

Le technicien a tout intérêt à éviter une fin de saison en roue libre. D'abord parce que ce serait du temps perdu dans son installation au sein d'un club qu'il continue de découvrir. Ensuite parce que, même si le visage de sa future équipe dépendra fortement du rachat ou non du club, le classement de Bordeaux ne sera pas anodin. 

Gustavo Poyet a donc rappelé à ses joueurs qu'ils avaient pris un 4-0 la saison dernière à la Mosson et que Montpellier, au plus fort de la crise, était venu s'imposer 2-0 en Gironde avant Noël. Depuis les Héraultais n'ont perdu qu'une rencontre de championnat. C'était au PSG.

Les résultats de la 33ème journée

Le classement de la Ligue 1