Football

Glasgow 1976, les 40 ans de l’épopée des Verts : Dominique Bathenay

Par Denis Souilla et David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 1 janvier 2016 à 6:22

Domininque Bathenay, à droite
Domininque Bathenay, à droite © Maxppp

France Bleu Saint-Étienne Loire vous replonge dans l’épopée des Verts de 1976 avant la célébration, au mois de mai, des 40 ans de la finale de Glasgow et des poteaux carrés. Retour sur l’un des membres de cette équipe de légende : le milieu défensif Dominique Bathenay.

  - Aucun(e)

Si vous aimez les gauchers, en voilà un. Un pur, un vrai. Une frappe lourde dont les supporters se souviennent surtout ceux qui étaient devant leur écran ou derrière leur poste de radio face à Liverpool en 1977 quand Dominique Bathenay a transpercé à lui seul la muraille des Reds, en quart de finale retour de la Coupe des Clubs champions. Un exploit so british. "Babat'", comme il était surnommé, avait d'ailleurs une attitude très anglaise, calme et sûr de sa force.

  - Aucun(e)

Avant Bathenay et Liverpool en 77, il y eut Bathenay et la Coupe d'Europe 1975-1976. Ce parcours continental de l'ASSE, il l'a vécu dans son intégralité. Il est un titulaire indiscutable dans le dispositif de Robert Herbin. Une plaque tournante qui a donc vécu le retournement de situation extraordinaire de Kiev en quart de finale ; et puis forcément, cette finale perdue à Glasgow contre le Bayern. Avec Jacques Santini, Bathenay est l'un des deux Stéphanois à avoir touché ce soir-là les poteaux carrés d'une frappe lointaine. Mais le souvenir qu'il garde en mémoire, il est entre les deux, en demie finale, face au PSV Eindhoven. C'est au bout de cette double confrontation que les Verts de Dominique Bathenay se sont accordés le droit d'aller disputer le titre continental face à Munich.

"C'était deux matches extrêmement difficiles, contre une grande équipe, où on a beaucoup souffert, surtout au match retour. Ivan Ćurković a montré tout son talent. Toute l'équipe s'est soudée autour de ce résultat pour aller en finale. Pour moi, c'est le match référence. Ce n'était pas le plus beau mais c'était le plus fort."
— Dominique Bathenay

  - Aucun(e)

Comme d'autres avant et après lui, Dominique Bathenay est revenu à Saint-Étienne après sa carrière de joueur. Il est devenu l'entraîneur de l'ASSE sur la saison 1995-1996. Cela n'a pas franchement été une réussite. Il n'a plus entraîné depuis une expérience dans le Golfe arabique, en 2012.

Les 40 ans de l'épopée des Verts : Dominiqe Bathenay

  - Aucun(e)

Partager sur :