Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Goduine Koyalipou, du centre de formation des Chamois niortais à l'équipe professionnelle

vendredi 2 février 2018 à 5:46 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Goduine Koyalipou, attaquant de 17 ans, a signé le vendredi 26 janvier son premier contrat professionnel. Dans le club qui l'a formé : les Chamois niortais. Rencontre.

Goduine Koyalipou, "l'enfant du club", a signé son premier contrat professionnel aux Chamois niortais
Goduine Koyalipou, "l'enfant du club", a signé son premier contrat professionnel aux Chamois niortais - Photo Chamois niortais

Niort, France

Joli parcours pour Goduine Koyalipou. Ce joueur de football de 17 ans vient de signer son premier contrat professionnel chez les Chamois niortais, club dans lequel le garçon, originaire de République centrafricaine, est arrivé à l'âge de sept ans. 

Il y a encore quelques années, l'attaquant n'imaginait pas forcément en arriver là."Mais je le voulais.J'ai travaillé et travailler ça paye", assure Goduine Koyalipou. "L'enfant du club" a été titularisé pour la première fois avant la signature de son contrat, c'était face à Tours le 19 janvier dernier. "Une fierté pour moi et mes proches", dit-il. Son objectif est désormais "de jouer le plus possible". Et de continuer à progresser. 

"Je n'appréhende pas, je sais que je suis bien entouré. J'espère aller le plus loin possible avec le club"

Cette saison, Goduine Koyalipou a marqué 13 buts et offert quatre passes décisives en 10 matches de U 19.  "Il a la puissance, cette faculté à être très bon devant le but, et je trouve que comme tout jeune joueur il a de la fraîcheur", analyse Denis Renaud, l’entraîneur des Chamois qui l'a observé depuis un an et demi. 

Et puis cette arrivée chez les pros est un double message pour le coach. D'abord pour le groupe : "Cela montre que l'on est capable d'ouvrir certaines fenêtres à d'autres joueurs". Et pour les jeunes joueurs du centre de formation."Il faut qu'ils aient de l'ambition, qu'ils puissent savoir qu'il y a une vraie passerelle qui s'est installée avec le groupe professionnel. C'est comme ça que l'on conçoit le projet ici à Niort".