Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grégory Lorenzi : "la majorité des joueurs" contre la reprise du football

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Le directeur sportif du Stade Brestois est aussi membre du comité directeur de l'UNFP. Le principal syndicat des footballeurs professionnels appelle à ne pas reprendre la saison. Grégory Lorenzi défend cette position.

Grégory Lorenzi au siège du club.
Grégory Lorenzi au siège du club. © Radio France - Julien Balidas

Près de trois joueurs professionnels sur quatre ont des craintes en cas de retour de la Ligue 1 et de la Ligue 2. C'est ce qui ressort d’une consultation lancée par leur syndicat, l’UNFP, qui appelle à renoncer à la reprise de la saison. La Ligue de football professionnel envisage pour l'instant de redémarrer les matchs en juin, pour finir pendant l'été. 

France Bleu : Pourquoi les footballeurs professionnels s'opposent à une reprise du championnat dans les conditions actuelles ?

Gégory Lorenzi : "L'argument est simple, on parle d'une crise sanitaire. Et le plus important, c'est la santé de tous les joueurs et des acteurs qui composent le football. Aujourd'hui, on parle d'une reprise du championnat sur un calendrier très serré, uniquement pour terminer la saison. Nous nous posons tous des questions [...] Plus le temps passe, plus nous réfléchissons à savoir si une reprise est vraiment possible et si les conditions seront respectées. 

Quelles sont les principales interrogations des joueurs ?

S'il y a une reprise, est-ce qu'ils auront droit d'être dépisté ? Pour savoir si des joueurs sont touchés par cette maladie ... Mais aujourd'hui, on voit qu'il y a un manque de tests en France. Alors pourquoi on testerait des footballeurs avant des personnes qui travaillent dans les hôpitaux ? Et si les joueurs reprennent les entraînements, qui nous dit que certains ne seront pas contaminés et iront contaminer leurs proches ? Donc on se pose beaucoup de questions. La majorité des joueurs estime que les conditions ne sont pas réunies pour reprendre le championnat.

Vous vous attendez à un bras de fer avec la Ligue de football professionnel ?

Le nerf de la guerre, c'est l'argent. Bien évidemment, nous les clubs, nous vivons essentiellement des droits télé. C'est très important pour le budget de nos clubs, c'est ce qui nous permet de vivre. Mais là, on parle de la santé. [...] Si demain on nous oblige à reprendre la compétition, peut-être qu'un joueur viendra me demander des garanties. Et s'il tombe malade, il pourrait se retourner contre son club, son employeur. Et si ça arrive, je ne vous cache pas qu'on se retournera contre la Ligue. Donc il faut prendre tous les éléments pour décider si c'est possible de terminer cette saison. Mais j'ai peur que l'argent prenne le dessus sur la santé ...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess