Football

Handball à Colombelles : Philippe Breysacher, 27 ans et puis s'en va

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mardi 8 avril 2014 à 6:00

handball Colombelles Philippe Breysacher
handball Colombelles Philippe Breysacher © planethand

Une page va se tourner au "Club Laïc Colombellois", l'une des places fortes du handball en Basse-Normandie. Philippe Breysacher, l'entraîneur de l'équipe féminine qui évolue en nationale 1, va quitter ses fonctions à la fin de la saison après 27 ans sur le banc. Son épouse Alison, qui est également l'une des principales joueuses de l'équipe, va elle aussi quitter ses partenaires.

Depuis 1987 

Ce n'est pas un divorce entre un coach et un club, mais une mutation professionnelle qui est à l'origine de cette séparation. Professeur à l'UFR Staps de Caen, Philippe Breysacher va occuper les mêmes fonctions à partir de septembre à Montpellier. C'est une grande page qui se tourne car l'histoire a duré 27 ans entre l'entraîneur et le Club Laïc Colombellois, même si tout a pourtant commencé un peu par hasard. Philippe Breysacher ayant répondu à la proposition d'un ami qui cherchait un entraîneur capable de gérer une équipe féminine, peu maléable à l'époque.  

Du "plus bas niveau régional" à la D2

Philippe Breysacher a donc démarré en 1987 à Colombelles, avec "4 à 5 joueuses à l'entraînement" se souvient l'entraîneur à ses débuts. C'est ensuite l'ascension d'une équipe qui "monte les échelons" jusqu'à la nationale 2, en 2001, et la nationale 1, en 2004. L'équipe emmenée sur le terrain par Alison Breysacher, qui est devenue entre temps son épouse, accède même à la D2 en 2009, pour une seule année.

L'entraîneur et la "capitaine"

Dans le sillage de son mari, Alison Breysacher, va également tirer un trait sur 17 ans de matches de haut niveau pour le club colombellois. La joueuse emblématique du club qui aura 36 ans cette année définitivement va arrêter de jouer à haut niveau, et donc quitter l'équipe colombelloise dans laquelle la capitaine évolue depuis 1997.  les "Breysacher" Alison et Philippe ont donc vécu de concert une longue période de l'histoire du club de handball à Colombelles, qui s'est achevée par la constrution d'un nouveau gymnase sur place, qui porte le nom de Michel Hidalgo depuis l'an dernier." 

handball Colombelles Philippe Breysacher

" tout le monde me prenait pour un fin fou de vouloir imposer du handball féminin à Colombelles, une cité ouvrière..." Philippe Breysacher

samedi prochain l'équipe de handball féminine de Colombelles ira jouer à Saint-Maur, et recevra Vesoul, le dimanche 27 avril à 14h00 pour le prochain match à domicile. 

Partager sur :