Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Olivier Nyokas : "Après cette blessure, je me sens investi d'une mission"

samedi 26 novembre 2016 à 17:35 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan

Blessé depuis six semaines, Olivier Nyokas fait ce dimanche son grand retour en Ligue des Champions avec le HBC Nantes. L'international français est en Turquie pour défier Besiktas. Ironie du sort, c'est face à cette équipe début octobre qu'il a livré son dernier match de coupe d'Europe.

Olivier Nyokas
Olivier Nyokas © Maxppp -

Nantes, France

Recruté cet été après deux saisons à Balingen en Allemagne, l'arrière gauche du HBC Nantes Olivier Nyokas (30 ans) joue de malchance. Blessé à son retour des Jeux Olympiques à Rio où il a décroché la médaille d'argent avec l'équipe de France de handball, il a ensuite été victime d'un épanchement au niveau des abdominaux avec une désertion partielle du grand droit. Résultat, six semaines d'arrêt.

France Bleu Loire Océan : Olivier Nyokas, après six semaines sans compétition, dans quel état physique êtes-vous ?

Olivier Nyokas : "Je me sens très bien. Je tiens à remercier le staff médical du HBC Nantes qui a parfaitement géré ma blessure. J'ai suivi un programme de réathlétisation. J'ai notamment fait de la balnéothérapie et de la piscine. Aujourd'hui, je n'ai plus de douleur, plus de gêne. Physiquement, je suis pratiquement à 100% de mes capacités. Je me sens prêt à aider mes coéquipiers. Il y a certes encore un peu d'appréhension, c'est normal. Mais les quelques minutes que j'ai disputées ce jeudi à Sélestat, m'ont totalement rassuré".

France Bleu Loire Océan : Est-ce la pire blessure de votre carrière ?

Olivier Nyokas : "Oui. C'est la première fois que j'ai été aussi longtemps éloigné des terrains. Bien sûr, ce n'est pas une rupture des ligaments croisés. Mais ce fut une blessure assez lourde. Désormais, je dois être vigilant car le taux de rechute est d'environ 30%. Mais j'ai confiance. A moi de bien m'hydrater et de bien m'alimenter dans les semaines à venir".

Olivier Nyokas - Radio France
Olivier Nyokas © Radio France - Grégory Jullian

Il y a beaucoup d'attente autour de vous depuis votre arrivée au HBC Nantes cet été. Du coup, comment gérez-vous ce retour en Ligue des Champions alors que vous n'avez pratiquement pas évolué avec le H cette saison ?

Olivier Nyokas : "Je ne suis pas nouveau dans le métier. Il y a toujours eu beaucoup d'attente autour de moi. Ce qui est sûr, c'est que je vais devoir apprendre à jouer avec mes coéquipiers. Mais eux aussi vont devoir s'adapter à mon style de jeu. Je ne suis pas là pour croquer tous les ballons mais je veux m'imposer et être le plus efficace possible. Malgré ma blessure, le regard de mes coéquipiers n'a pas changé et j'ai très envie de les aider sur le terrain. Je me sens investi d'une mission. Je veux donner le meilleur avec le H".

France Bleu Loire Océan : Pendant cette blessure qui vous a éloigné des terrains six mois, quel homme avez-vous été à la maison ?

Olivier Nyokas : "Horrible (rires). Je tiens à tirer un coup de chapeau à mon épouse. Elle a réussi à tempérer mes ardeurs. Ne pas jouer a crée chez moi un peu de frustration. Ce fut une période difficile mentalement. J'ai vécu les matchs de mon équipe par procuration. Cela a été très dur".

"Je veux jouer le Mondial 2017 avec l'équipe de France"

France Bleu Loire Océan : Vous avez décroché cet été la médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rio avec l'équipe de France de handball. Après six semaines sans compétition, avez vous fait une croix sur votre participation au Mondial 2017 en France ?

Olivier Nyokas : "Je veux défendre les couleurs de la France lors des championnats du Monde 2017. J'ai encore mes chances. J'en ai parlé avec l'entraîneur Didier Dinart. C'est un autre défi pour moi. Je sais qu'il n'y a pas de passe droit en équipe de France. Je dois être bon avec le HBC Nantes. Je veux être de la fête. Car, je veux jouer avec les Bleus devant mon public".