Basket – Handball – Volley

Handball : le HBC Nantes en quête d'un premier succès en Ligue des Champions

Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan vendredi 30 septembre 2016 à 17:29

Le demi centre Nantais O'Brian Nyateu
Le demi centre Nantais O'Brian Nyateu © AFP -

Le HBC Nantes reçoit le Besiktas d'Istanbul ce samedi à 18h30 à la Trocardière, à Rezé, pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des Champions. Les handballeurs nantais visent une première victoire dans cette compétition.

Besiktas, voilà une vieille connaissance pour le HBC Nantes. Il y a trois ans, les deux équipes s'étaient déjà affrontées lors de la phase de poule de la Coupe d'Europe EHF. Et à chaque fois, les handballeurs nantais l'avaient emporté. D'abord, 31-24 lors du match aller au palais des sports de Beaulieu, puis, 24-21 au retour sur les rives du Bosphore, à Istanbul. Depuis, les Turcs n'ont pas traîné en participant aux deux dernières campagnes de la Ligue des Champions. "C'est une équipe qui a pris de l'expérience. Elle possède de très bons joueurs. Il y a notamment notre ancien demi-centre Némanja Pribak", précise l'entraîneur du H Thierry Anti. Toutefois, en déplacement, les Stambouliotes ont perdu leurs 12 derniers matchs de Ligue des Champions.

6e match en 16 jours pour le HBC Nantes

Les handballeurs Nantais enchaînent les matchs à vitesse grand V. C'est déjà leur sixième en seize jours. "Par chance, mon effectif est au complet. Notre arrière droit Florian Delecroix est de retour. C'est une bonne chose. Du coup, je compte bien faire tourner mon effectif car tous mes joueurs doivent être impliqués. Je pense notamment au jeune Romain Lagarde que j'ai peu utilisé depuis le début de la saison, et qui pourtant, est en pleine forme", affirme Thierry Anti.

Thierry Anti - Aucun(e)
Thierry Anti - Grégory Jullian

Les handballeurs Nantais rêvent donc de décrocher leur première victoire en Ligue des Champions. Sur le papier, ils font figure de favori d'autant qu'ils n'ont concédé qu'une seule défaite à domicile en 2016. C'était en finale de la Coupe d'Europe EHF face aux Allemands de Goppingen.