Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Football

Havre AC : Harold Moukoudi refuse l'offre de Aston Villa

vendredi 31 août 2018 à 10:46 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Après être allé visiter les installations de Birmingham, ce jeudi, et s'être entretenu avec le coach Steve Bruce, le défenseur havrais a finalement dit non à Aston Villa.

Harold Moukoudi a choisi de ne pas aller à Aston Villa malgré les sommes en jeu
Harold Moukoudi a choisi de ne pas aller à Aston Villa malgré les sommes en jeu © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

A 20 ans, c'est une décision très lourde que le talentueux défenseur a du prendre. Ultra courtisé durant le mercato, l'international U20 faisait l'objet d'une très belle offre de la part d'Aston Villa (Championship), ces derniers jours. A tel point que Harold Moukoudi et son entourage se sont déplacés à Birmingham, ce jeudi, pour visiter les installations et discuter avec le coach, Steve Bruce. 

Après une nuit de réflexion, Harold Moukoudi a finalement choisi de ne pas rejoindre l'Angleterre. Malgré le feu vert de son président Vincent Volpe, qui pouvait empocher près de 9 millions d'euros dans l'affaire, malgré l'envie très forte des anglais de l'attirer, et malgré les sommes en jeu, le "sergent" a fait le choix de rester au Havre, pour le moment. 

A sa place, beaucoup n'auraient pas résisté. Mais depuis des semaines, Harold le fait savoir : sa volonté est bel et bien de ne pas brûler les étapes et de signer en France. Jusque-là, plusieurs clubs de Ligue 1 ont fait part de leur intérêt (Lyon, Rennes...) mais aucun n'a aligné une somme suffisamment conséquente aux yeux d'un Président Volpe, qui pourrait finalement tout perdre. En effet, à un an de la fin de son contrat, le défenseur central aura la possibilité de signer libre et où il veut, dès le mois de janvier prochain. A moins que le HAC ne lui fasse la proposition mirobolante qu'il mérite sans doute, afin de le garder sous contrat encore un peu ?