Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Havre AC : où sont les recrues de l'été dernier ?

vendredi 26 octobre 2018 à 15:23 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le HAC accueille le RC Lens, ce samedi, en match décalé de la douzième journée de Ligue 2. Et alors que le club normand est distancé par les équipes de tête, les supporters se demandent ce que font et ce qu'apportent les recrues. Depuis août, certaines ne jouent pas ou très peu.

Globalement, les recrues havraises n'apportent pas encore la satisfaction attendue
Globalement, les recrues havraises n'apportent pas encore la satisfaction attendue - Emmanuel Lelaidier - HAC Foot

Le Havre, France

Neuvième avant d'affronter le RC Lens, le HAC piétine, voire recule, depuis deux matchs. Dans le même temps, ses principaux concurrents accélèrent. Il est donc temps de se réveiller et de se relancer, face au dauphin du FC Metz. Le Havre AC n'a de toute façon pas le choix : il doit stopper une série de deux défaites, décrocher un cinquième succès et retrouver des couleurs, notamment au Stade Océane. A domicile, le club normand n'est que la quinzième formation, avec une seule victoire en cinq matchs (trois nuls et une défaite).

Du turn over ? 

Ce match mais surtout la semaine à venir seront-t-ils l'occasion de faire tourner ? Possible. D'autant que l'équipe entraînée par Oswald Tanchot s'apprête à jouer trois matchs en sept jours, avec la Coupe de la Ligue. Il serait d'ailleurs temps que les recrues s'imposent, qu'elles aient leur chance ou, pour certaines, qu'elles montrent le bout de leur nez. A moins qu'elles n'aient pas l'envie ou pas le niveau ? Le temps de jeu moyen des sept recrues estivales, toutes compétitions confondues : 243 minutes. 

A elles sept et malgré la Coupe de la Ligue (1700 minutes), elles n'atteignent même pas le temps de jeu de Victor Lekhal (1080 min) et Jean-Pascal Fontaine (1017 min) réunis. 

Le temps de jeu famélique des recrues havraises

  • Aucune minute sous le maillot ciel et marine : le brésilien Leo Principe et le zimbabwéen Tino Kadewere (en phase de reprise et empêtré dans dans des démarches administratives) n'ont toujours pas pu croquer. Dans cette catégorie, on peut ajouter Alan Dzabana et Baba Traoré, deux recrues de la saison passée, qui n'ont toujours pas joué un match, cette saison. 
  • Quelques apparitions, pas toujours concluantes : deux matchs en coupe pour Kelly Irep. Un en championnat et deux en Coupe pour Fernand Mayembo. Quatre bouts de matchs en Ligue 2 pour Romain Basque et deux apparitions en Coupe pour l'ancien de QRM. Quelques entrées et titularisations pour l'ancien meilleur buteur de National Jamal Thiaré, qui n'a trouvé le chemin des filets qu'une seule fois en Ligue 2 et deux fois en Coupe. Enfin, sept titularisations pour un but et une passe décisive au compteur de l'ancien caennais Hervé Bazile
Hervé Bazile a déjà marqué et délivré une passe décisive, mais il sait qu'il peut apporter plus - Maxppp
Hervé Bazile a déjà marqué et délivré une passe décisive, mais il sait qu'il peut apporter plus © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

A propos de la concurrence et du temps de jeu réduit des recrues, il faut préciser que les "critiques" concernent avant tout le milieu de terrain, l'attaque et les couloirs. En défense centrale, il apparaît beaucoup plus difficile, pour Fernand Mayembo, de bouger Denys Bain et Harold Moukoudi. 

Les explications de Bertrand Queneutte : 

Bertrand Queneutte - France Bleu Normandie