Football

"Il faut travailler notre finition !" pour Olivier Dall'Oglio, entraîneur du DFCO

Par Adeline Tavet, France Bleu Bourgogne vendredi 19 août 2016 à 14:06

Le DFCO à l'entraînement, jeudi 18 août.
Le DFCO à l'entraînement, jeudi 18 août. © Radio France - Édouard du Penhoat

Lille reçoit le DFCO samedi soir à 20 heures pour la 2e journée de Ligue 1. Pour l'entraîneur dijonnais Olivier Dall'Oglio, les joueurs ont manqué de confiance en eux face à Nantes samedi dernier pour leur retour dans l'élite.

L'entraîneur du DFCO, Olivier Dall'Oglio, a donné la traditionnelle conférence d'avant-match jeudi 18 août en vue du déplacement de son équipe samedi à Lille. Il est notamment revenu sur la défaite face à Nantes lors de la 1ère journée de Ligue 1 samedi dernier. Ce match lui a laissé une petite amertume : "Nantes n'a pas fait un match exceptionnel, a-t-il commenté. Mais ils ont un superbe centre sur lequel la précision est au rendez-vous. Dans ce type de rencontre fermée, les choses basculent sur un instant comme celui-ci."

À l'inverse, le coach dijonnais estime que ses joueurs ont manqué de confiance en eux pour leur grand retour en Ligue 1 : "J'ai sous-estimé l'appréhension que certains pouvaient avoir avant le match", admet-il. "Sur les contrôles, la possession, les passes, ils étaient absents", continue-t-il.

À l'entraînement, on a d'ailleurs constaté que l'accent était mis sur le jeu de passe et la progression dans la moitié de terrain adverse.

C'est normal que le club se construise petit à petit !" - Florent Balmont, milieu de terrain

Pour le milieu de terrain Florent Balmont, le retour du club en Ligue 1 n'a rien d'inquiétant : "C'est normal que le club se construise petit à petit", affirme celui qui vient de passer huit saisons à Lille. "Quand je suis arrivé au Losc, c'était encore des préfabriqués comme ici, se souvient-il. Là, on voit qu'ils investissent dans le stade... En plus, on voit que le maire suit ce que l'on fait, ce qui est particulièrement important. C'est une ville sympa, on a déjà une très bonne ambiance de club... Tout ça me convient !"

Une pointe d'émotion quand même, pour le joueur qui retourne sur les terres du Nord : "C'est sûr que ça fait quelque chose, je n'ai que de très bons souvenirs là-bas", sourit-il. "D'ailleurs, je n'ai même pas encore terminé mon déménagement !".