Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il y aura bien du public pour le match OGC Nice-PSG

-
Par , France Bleu Azur

Sollicités par le club depuis ce week-end, les abonnés de l'OGC Nice ont voté à 85% pour le retour du public pour le match face au PSG le dimanche 20 septembre à 13h. Pour avoir la chance d'obtenir un des 3.600 billets mis en vente, ce sera la formule du premier arrivé premier servi.

Les abonnés de l'OGC Nice ont voté en faveur d'un retour du public pour le match face au PSG le dimanche 20 septembre.
Les abonnés de l'OGC Nice ont voté en faveur d'un retour du public pour le match face au PSG le dimanche 20 septembre. - Maxppp

L'Allianz Riviera va bien retrouver sa voix. Une petite voix certes, mais c'est toujours mieux qu'un grand silence. Après le premier match à huis clos face à Lens pour démarrer le championnat, le Gym accueillera le PSG le dimanche 20 septembre (13h) devant une partie de ses abonnés. Sondés par mail depuis ce week-end, ils avaient le choix entre poursuivre le huis clos face aux Parisiens pour éviter de devoir sélectionner parmi les 7.200 abonnés que compte aujourd'hui le club, ou le retour du public dans la limite d'une jauge de 3.600 spectateurs. 

A 85% les abonnés ont donc voté pour le retour au stade. Il y aura donc bien 3.600 abonnés à l'Allianz Riviera le 20 septembre et la formule pour obtenir un billet sera celle du "premier arrivé premier servi". Face à Lens, avant de décider de jouer à huis clos, le club avait choisi le critère d'ancienneté pour sélectionner ses abonnés. Cela avait provoqué de nombreuses réactions hostiles. 

Pas d'ultra de la Populaire Sud

Cette fois, ce sont les supporters eux-mêmes qui prennent la responsabilité des modalités de retour au stade. Et ceux qui n'auront pas eu la chance d'avoir un billet pour le 20 septembre seront prioritaires pour le match suivant face à Nantes. Les ultras de la Populaire Sud ne seront en revanche pas présents, le groupe restant sur sa position prise début août de ne revenir au stade que lorsque toutes les restrictions auront été levées. Pour le moment, ces jauges limitées à 5.000 spectateurs pour les grands événements sont prévues jusqu'au 30 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess