Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ils pensent aux tongs et aux billets d'avion" : colère du coach après la défaite des Girondins face à Reims

-
Par , France Bleu Gironde

Les Girondins de Bordeaux rechutent à domicile face à Reims 3-1, ce mercredi pour le compte de la 17e journée de Ligue 1. Une deuxième défaite consécutive à domicile pour des Bordelais qui ont véritablement commencé leur match après la mi-temps, au grand dam de leur coach Jean-Louis Gasset.

Jean-Louis était agacé après la défaite à domicile face à Reims 3-1.
Jean-Louis était agacé après la défaite à domicile face à Reims 3-1. © Maxppp - PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

Avant que le Père Noel entame sa tournée ce jeudi soir, les joueurs bordelais seraient bien inspirés de lui demander de l'envie, de la motivation et de la combativité. Les Marine et Blanc ont été battus 3-1 à domicile face au Stade de Reims, ce mercredi 23 décembre 2020, dans une rencontre où ils ont anormalement subi les assauts de leur adversaire champenois. "Il n'y avait pas d'intensité, pas de duels, pas de technique, c'était horrible" a froidement résumé leur coach Jean-Louis Gasset en conférence d'après-match.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Inexistants dans le premier acte 

La première occasion du match est venue à la première minute lorsque Boulaye Dia est finalement repris in extremis par Paul Baysse après avoir été oublié par la défense girondine. Cette situation aurait dû alerter les Bordelais qui ont été submergés par des Rémois très entreprenants et solidaires. Tout le contraire des Bordelais et leur entraîneur les soupçonne même d'avoir plutôt pensé "aux tongs, aux lunettes de soleil et aux billets d'avion" qu'au match du soir.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En première période, les Girondins de Bordeaux n'ont frappé qu'une seule fois au but contre huit tirs pour leur adversaire du soir. Les Rémois se sont rapidement mis à l'abri en marquant deux buts coup sur coup (15e puis 18e). Suite à un discours musclé de Jean-Louis Gasset, les Bordelais se sont finalement réveillés en seconde période mais c'était trop tard. Hwang Ui-Jo a réduit l'écart (73e) après un incroyable raté à quelques mètres du but.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les Girondins retombent dans leurs travers après la belle victoire à Strasbourg, ce dimanche. Les Bordelais n'arrivent toujours pas à conjurer le sort. Cela fait plus de 700 jours qu'ils n'ont pas enchaîné deux victoires de suite. Ils pointent à la 13è place de Ligue 1, un classement logique pour leur entraîneur.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess