Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ils rendent hommage à Jean-Claude Hamel : "on peut dire qu'il a marqué notre vie"

-
Par , France Bleu Auxerre

Le stade de l'Abbé Deschamps a ouvert ses portes ce mercredi pour permettre aux supporters et aux amis de l'ancien président Jean-Claude Hamel de signer le registre de condoléances et de rendre un dernier hommage à ce dirigeant emblématique.

Guy Roux, l'ex-entraîneur et compagnon de route de Jean-Claude Hamel, a été l'un des premiers à écrire un mot sur le registre de condoléances.
Guy Roux, l'ex-entraîneur et compagnon de route de Jean-Claude Hamel, a été l'un des premiers à écrire un mot sur le registre de condoléances. © Radio France - Delphine Martin

Le peuple de l'AJA est en deuil, après la disparition de l'ancien président Jean-Claude Hamel. Le club auxerrois a donc ouvert ses portes ce mercredi pour permettre aux supporters de signer un registre de condoléance et de se recueillir dans le salon qui porte son nom, un espace qui accueille les officiels les soirs de match qui a été baptisé en l'honneur de Jean-Claude Hamel en janvier 2019.

Des supporters de la première heure et des personnalités emblématiques du club n'ont pas manqué cette occasion de lui dire "au-revoir et merci", à commencer par le plus célèbre et sans doute aussi l'un des plus émus : Guy Roux en personne est venu inscrire quelques mots sur le registre de condoléances. "Il me faudrait une encyclopédie pour vous remercier de tout ce que je vous dois", lit l'entraîneur historique, avec des tremblements dans la voix.

"Il me faudrait une encyclopédie pour vous remercier de tout ce que je vous dois." - Guy Roux, sur le registre de condoléances

Le reportage au stade Abbé Deschamps de Delphine Martin

Le registre de condoléances est ouvert à tous.
Le registre de condoléances est ouvert à tous. © Radio France - Delphine Martin

On se succède en silence sous le large portrait de celui qui restera toujours "le président". Il y a des anciens, pleins de nostalgie et parfois au bord des larmes comme Marcel Carpentier : "On était les supporters de l'AJA on est encore les supporters de l'AJA. Pour nous, il représentait quelque chose, c'était un grand président et un grand ami", souffle-t-il dans un sanglot. Cet autre supporter, "clubbeur depuis 40 ans", a écrit : "Hommage à Monsieur Hamel à qui notre club doit tant". "Il a construit un club familial, paternaliste, solide et je souhaite qu'on conserve ces valeurs", poursuit-il. "Il a marqué son époque et notre vie ! Quand on est Auxerrois on peut dire qu'il marqué notre vie".

"Il a bercé mon enfance et il a fait que j'ai aimé Auxerre." - Raphaël, ancien Ultra

"Il était paternaliste, c'est le mot" - l'hommage d'Alain Alain Gehin, le président de l'association AJA

Devant le registre, face au drapeau ajaïste en berne, on croise aussi des amateurs de football plus jeunes, mais tout aussi emplis de reconnaissance : "C'est la fin d'une histoire. J'ai mis un petit mot pour lui dire merci de tout ce qu'il a fait pour le club et d'avoir fait connaître Auxerre dans le monde entier. Auxerre, c'est la ville de Guy Roux, c'est aussi la ville de Jean-Claude Hamel", explique Corentin, un jeune homme de 25 ans. "Son amour pour le club, pour le football, pour la ville...  Il a bercé mon enfance et il a fait que j'ai aimé Auxerre", ajoute Raphaël, un ancien Ultra Auxerre venu avec son petit garçon de 5 ans.

Finalement, au-delà des réussites sportives, ici, on remercie surtout celui qui, avec quelques autres, a donné rêve et gloire à toute une ville.

Le salon Jean-Claude Hamel, inauguré en 2019.
Le salon Jean-Claude Hamel, inauguré en 2019. © Radio France - Delphine Martin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess