Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le DTN de la Fédération française de football souhaite que les centres de formation restent fermés

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Les centres de formation de football pourraient ne pas rouvrir cette saison. C'est le souhait du DTN de la Fédération française de football, qui l'a fait savoir dans un courrier envoyé ce jeudi.

Le centre de formation du MHSC restera fermé jusqu'à nouvel ordre
Le centre de formation du MHSC restera fermé jusqu'à nouvel ordre © Maxppp - Jean Michel Mart

C'est une recommandation signée par Hubert Fournier et adressée par courrier, ce mercredi, au président de la FFF avec copie aux directeurs des centres de formation. Dans ce courrier que nous avons pu lire, le DTN (directeur technique national) n'oblige pas, mais "souhaite inciter" chacun d'entre eux, "suite à l'arrêt des compétitions et au regard des incertitudes qui pèsent sur la reprise de l'activité", à faire preuve de prudence et de précaution, concernant la formation. 

Il recommande ainsi de : 

  • Ne pas rouvrir les centres au titre de la saison 2019-2020
  • Maintenir la scolarité à distance pour les joueurs non domiciliés dans la ville de l'établissement scolaire
  • Procéder à distance à un suivi médical et psychologique, ou encore à des entretiens individuels

Autant de recommandations motivées par le fait que "la santé des joueurs en formation doit rester l'unique objectif" et parce qu'il n'est "pas nécessaire d'engendrer des complications logistiques organisationnelles face à des enjeux sanitaires aussi importants".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess