Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EXCLU - Le centre de formation des Chamois Niortais en danger

-
Par , France Bleu Poitou

Info France Bleu Poitou : les Chamois ont jusqu'à la fin de l'année civile pour déposer un permis de construire pour leur centre d'entraînement, sous peine de perdre le statut de "licence club" ainsi que leur centre de formation.

Le siège du club des Chamois niortais le 28 avril 2020 (illustration).
Le siège du club des Chamois niortais le 28 avril 2020 (illustration). © Maxppp - Jean-André Boutier

Tout part d'une annonce faite par le Président des Chamois Niortais, Guy Cotret au micro du 100% Chamois le vendredi 4 Septembre. Le nouveau patron du club annonce que la Fédération Française de Football a déposé une injonction au sujet du centre d'entraînement, jugé hors des normes. Les instances mettent ainsi la pression sur le club, qui doit dans les délais les plus brefs déposer un permis de construire pour rénover le centre d'entraînement. La qualité des terrains et les installations sont notamment remises en cause.

Une échéance au 31 Décembre 2020

Les Chamois Niortais ont un peu plus de trois mois pour mettre en place ce projet de restructuration du centre. La deadline fixée par la FFF est au 31 Décembre 2020. Depuis des années, ce projet est poussé par les différents encadrants du club, formateurs et entraîneurs des catégories de jeunes. Il semble que la pression mise par la FFF a accéléré le processus.

Le Président des Chamois confirme à France Bleu Poitou qu'il va déposer une demande de dérogation à la Fédération. Il ne s'agit pas d'une dérogation pour le permis de construire mais pour "ne pas être pénalisés financièrement sur la saison en cours." Avec les temps de travaux, les délais de recours, il peut y avoir un décalage préjudiciable au club, d'où l'intérêt de déposer cette demande.

Que risquent les Chamois ?

Le plus gros risque pour Niort, c'est de perdre son statut de "licence club". L'attribution de cette licence s'établit autour de secteurs comme les infrastructures du stade, la sécurité ou les centres de formation agréés.

Si le club n'obtient pas les 6.000 points réglementaires, il perdra le statut et par la même occasion son centre de formation, ce qui "aurait des conséquences terribles pour le club", selon Guy Cotret. Le Président des Chamois reste optimiste puisqu'il érige ce dossier en priorité absolue.

Il est d'autant plus urgent pour les Chamois de rénover leur centre de formation qu'il y a chaque année un classement des centres de formation agréés. En fonction de celui-ci, les clubs ont accès à plus ou moins de subventions. Le défi est donc de taille pour Niort qui doit présenter un projet solide et cohérent d'ici à la fin d'année civile.

Un passage important à la DNCG

Les Chamois Niortais sont convoqués ce mercredi 9 septembre par la DNCG, le "gendarme financier" des clubs de football professionnels. Les comptes vont être évalués et une critique sera faite par l'organisme de gestion. La question du centre d'entraînement sera probablement discutée lors de cette réunion, tout comme le projet du stade. 

Un projet "qui n'est pas mis de côté pour autant", soutient Guy Cotret. Le Président des Chamois, accompagné par la Mairie avec laquelle il y a des discussions régulières, ouvrira avec la DNCG la question du budget global et du plan de financement pour le stade qui s'étale sur trois ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess