Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

INTERVIEW | David Guion : "Si Rémi Oudin doit rester au Stade de Reims, cela ne lui pose aucun problème"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

L'entraîneur rémois fait le bilan du stage de préparation au Touquet et évoque la suite avec quelques inquiétudes sur son effectif encore loin d'être complet. Il espère que les renforts vont vite arriver et évoque aussi l'avenir de Rémi Oudin.

L'entraîneur rémois David Guion espère que des renforts arriveront dans les prochains jours.
L'entraîneur rémois David Guion espère que des renforts arriveront dans les prochains jours. © Maxppp - Maxppp

Reims, France

Quels enseignements tirez-vous de ce match de préparation face à La Gantoise (Match nul 1 but partout) ?

J'ai trouvé à travers ce match qu'il y avait vraiment une bonne opposition et j'avais prévenu les joueurs puisque c'est une opposition qui ce jeudi doit jouer un match de Coupe d'Europe [NDLR : en tour préliminaire de l'Europa League contre le club roumain de Viitorul Constanta]. On a bien vu que pendant la première mi temps, on a eu face à nous l'équipe type qui allait jouer jeudi. Il y avait de l'engagement, et puis c'est vrai qu'on a souffert face à leur valeur athlétique. Ensuite, j'ai trouvé que techniquement, on a eu beaucoup de déchet que ce soit individuellement et que ce soit collectivement. C'est vrai qu'on n'a pas été en capacité à les mettre en danger et surtout à jouer chez eux. Malgré tout,  les joueurs sont restés disciplinés et organisés. Et puis après dans cette deuxième mi-temps, ils nous ont remis un autre 11. Donc il a fallu tout de suite se remettre face à la fraîcheur du 11 qui est rentré et on a eu un petit peu plus de mal et c'est vrai que sur ce but encaissé, on sent aussi que ça manque d'automatismes puisque je pense que c'est une mauvaise remontée de l'axe central et on n'a pas été très bien coordonnés sur le coup. Sur cette deuxième mi temps, j'ai voulu pousser un petit peu plus loin d'un point de vue physique voir jusqu'où ils pouvaient aller. Je n'avais pas obligatoirement prévu ces changements là mais comme je voulais qu'on égalise,  j'ai gardé mes attaquants sur la pelouse. Donc pour résumer d'un point de vue physique, c'était bien de se confronter à une très bonne opposition comme La Gantoise. D'un point de vue technique, on voit bien qu'il y a encore beaucoup de travail à faire, que les joueurs doivent retrouver beaucoup plus de simplicité dans leur jeu.

Est ce que le stage d'une manière générale a répondu à vos attentes ?

Oui, j'avais souhaité par rapport à la saison dernière ne pas prendre de match le mercredi. Parce que je savais que je n'allais pas voir les joueurs de la CAN donc que j'allais avoir un effectif un peu plus réduit et ça m'a permis de faire des séances encore plus consistantes. Et puis aller encore plus loin dans le détail en travaillant les principes de jeu. C'est vraiment ce que l'on a fait à savoir beaucoup bosser jusqu'à jeudi midi. puis on a coupé sur cette fin de semaine. Mais ce stage a répondu à mes attentes. Le contenu des entraînements et l'adhésion des joueurs étaient là et les garçons ont fait vraiment une bonne semaine. Et puis çà a permis de fixer des objectifs au niveau de la cohésion du groupe, se découvrir. Voir comment ce groupe va commencer à vivre et même si on sait que ça va évoluer dans l'effectif, on peut voir les garçons qui se détachent et qui prennent quelques responsabilités. J'ai pu aussi le voir à travers les entretiens individuels que j'ai mené avec chacun d'entre eux. 

Qu'en est-il du mercato et des recrues attendues ?

J'espère que ça va arriver vite. Je ne sais pas quand mais la semaine prochaine on va avoir deux matches. Aujourd'hui, c'est clair qu'on en est loin d'être au complet. Il nous faut nous renforcer. J'insiste là dessus : il ne faut pas recruter, il faut nous renforcer !  On le voit à travers le match face à La Gantoise, il y a un chantier en défense centrale, il y a un chantier devant, on voit aussi qu'il y a un chantier peut être sur le côté gauche. A cela s'ajoute les joueurs qui sont un petit peu en difficulté physique comme Mathieu Cafaro. Donc voilà, il y a beaucoup de travail. Pour l'instant, je me concentre vraiment sur les garçons qui sont présents. Mais c'est clair qu'il faut vraiment que l'équipe bouge. 

Justement, avec cet effectif réduit, y-a-t-il un risque de tirer sur les organismes des joueurs ?

J'essaye d'être vigilant. Vous avez vu sur les 12 ou 13 garçons sur lesquels je compte m'appuyer. Déjà je reste vigilant à travers les entraînements mais aussi à travers les matchs. C'est pour ça aussi que j'ai décidé de mettre Mathieu Cafaro  au repos. Donc en effet, il faut être vigilant mais aussi on se sert de ces moments là pour voir s'il y a des garçons qui peuvent peut être profiter de cette situation pour s'imposer. Je suis aussi vigilant sur sur ça. en regardant s'il y a des garçons qui sont prêts à pouvoir changer de statut tout simplement. C'est aussi ce côté là qu'il faut regarder quand on est en attente de recrues.  Je veux m'appuyer lors de ces deux derniers matches, que ce soit à Dijon et puis le dernier au Stade Delaune, sur l'équipe qui j'espère va pouvoir débuter à Marseille. 

Une question sur Rémi Oudin. Aujourd'hui, la situation n'est pas évidente pour lui puisqu'il fait la préparation en sachant qu'il pourrait partir. Comment voyez-vous les choses ? 

J'en ai discuté avec lui. Bien sûr ce n'est pas facile mais comme je lui ai dis encore ce matin [NDLR : Dimanche] même si il doit rester, il a tout intérêt à beaucoup travailler parce qu'il a encore des progrès à faire, et il en a tout à fait conscience. Et même lui le dit : s'il faut rester, cela ne lui pose aucun problème. S'il doit rester, il doit être dans l'état d'esprit que l'on a vu dans ce match face à La Gantoise. On a bien vu qu'il était en capacité., encore une fois, à être décisif. 

Pour terminer sur le mercato, avez-vous espoir qu'il y ait des dossiers qui se finalisent vite ? 

Ce n'est pas facile. Je sais que les dirigeants travaillent beaucoup pour essayer de débloquer des dossiers. Ils font de leur mieux, j'ai confiance en eux, il n'y a pas de souci mais c'est vrai qu'on est à la troisième semaine de préparation, eux aussi sont conscients qu'il faudrait renforcer dès maintenant l'équipe, mais des fois, sur ce mercato, on ne fait pas toujours ce que l'on veut. 

Choix de la station

France Bleu