Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade de Reims | David Guion : « Après le confinement, j'ai senti des joueurs qui étaient responsables »

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Le Touquet-Paris-Plage, France

L'entraîneur rémois fait le point sur la première partie de la préparation avant de marquer une pause mercredi soir. Il évoque l'état d'esprit des joueurs après la crise sanitaire, les premiers matches amicaux, le départ d'Alaixys Romao et son nouveau staff.

L'entraîneur rémois David Guion ici avec Nathanaël Mbuku lors du Stade au Touquet.
L'entraîneur rémois David Guion ici avec Nathanaël Mbuku lors du Stade au Touquet. © Radio France - Alexandre AUDABRAM

Au Grand Hôtel du Touquet où la délégation a posé ses valises pendant 10 jours, David Guion a pris le temps de faire un premier bilan de la préparation. Les Rémois termineront leur stage dans le Nord ce mercredi à l'issue d'une dernière rencontre amicale face au Havre. Ils seront ensuite laissé au repos pendant quatre jours jusqu'au lundi 17 juillet, date à laquelle ils entameront la deuxième partie de leur préparation en vue du début du championnat de Ligue 1 le 23 août. D'ici la fin août, les Rémois disputeront 5 matches amicaux (dont 2 à Liège en Belgique) et partiront 5 jours en Autriche pour effectuer un nouveau stage. Le premier match de la saison de Ligue 1 sera face à Monaco à une date qui reste à fixer entre le vendredi 21 et le dimanche 23 août. D'ici là, les Rémois sauront s'ils disputeront la phase préliminaire de la Ligue Europa. Pour cela, il faut que le Paris Saint-Germain remporte les deux finales de Coupe, face à Saint-Etienne (Coupe de France) le vendredi 24 juillet et face à Lyon (Coupe de la Ligue) le vendredi 31 juillet.

  • David, revenons d’abord brièvement sur cette période de confinement pour vos joueurs. Vous leur avez donné des questionnaires et vous les avez écoutés pour qu’ils s’expriment sur cette période qui a été compliquée comme pour tous les Français. Qu’en est-il ressorti ? Psychologiquement, comment le groupe a digéré ce confinement ? 

Mon idée était de mettre des mots et verbaliser cette période. Et j'ai trouvé, à travers leurs écrits, que les garçons avaient vraiment pris conscience de la période très difficile que l’on avait vécu. Je voulais savoir également comment ils s'étaient occupés, qu'est-ce qu'ils ont fait. Et puis, qu'est-ce qu’ils s’engageaient également à continuer à faire. Il y avait des choses très intéressantes et j’ai senti des garçons qui étaient responsables. 

  • Est-ce que sur le plan physique, il y a eu des craintes que joueurs perdent leur niveau ou n’arrivent pas à se remettre à niveau ? 

Alors perde leur niveau, non. En revanche, que certains tardent à retrouver leur niveau, oui. On le voit et je leur en ai encore parlé cette semaine, alors qu'on vient de finir notre troisième semaine de préparation et à travers les séances d'entraînement, je le vois aussi. Mais c’est logique et je les ai rassurés en leur disant que ça allait demander encore du travail. Je trouve qu'il y a des garçons qui n’ont pas encore retrouvé de la fluidité technique, de l'aisance gestuelle et on voit bien que ces quatre mois sans football ont inévitablement eu un impact sur les joueurs. Et cela va au-delà de l'aspect physique, ça se retrouve sur l'aspect de l’habileté technique. On le voit à travers les entraînements et les discussions que j'ai avec les joueurs. 

  • Vous êtes parti avec un staff renouvelé au niveau notamment de la cellule performance et du médical. Comment cela est perçu par le groupe ? 

Je trouve que c'est une bonne chose qu’il y ait aussi un peu de renouvellement. Ça permet aussi d'évoluer, d'avoir aussi d'autres interrogations, d'amener un peu de fraîcheur. Et puis aussi, il y a de nouvelles questions à travers les nouvelles personnes qui se posent. Et on peut aussi légèrement modifier certains principes que l'on avait mis en place. C'est comme pour les joueurs : il ne faut pas que le staff se sente installé et se renouveler comme ça, se remettre en question, je trouve que c'est aussi une bonne chose. 

  • Barthelemy Delecroix a donc remplacé Laurent Bessière comme responsable de la performance du Stade de Reims. Parlez-nous de votre nouvelle collaboration… 

C'est un garçon que j'ai coché immédiatement pour venir renforcer le staff. Il m’a été recommandé par Greg Dupont (NDLR : le préparateur physique de l’Équipe de France A) en qui j’ai entière confiance. Il a travaillé dans un grand club, en l'occurrence le LOSC, avec Greg Dupont pendant de nombreuses années. Derrière, il a une approche plus globale avec le développement de la cellule de performance de la Fédération Française de football. En plus, c'est un garçon qui est beaucoup dans la recherche. Donc, toutes ces compétences-là m'ont séduit. Et puis après, je voulais rencontrer l'homme que je ne connaissais pas. Et là, j’ai tout de suite compris que ça pouvait être le garçon que nous recherchons. Il nous apporte d'autres méthodes et cela nous permet de faire bouger un peu les lignes. Et par-dessus tout çà, il a de belles qualités humaines et cela se passe très bien. 

  • Vous avez déjà intégré des recrues en attendant Valon Berisha dans quelques jours. On peut dire que votre effectif est quasiment au complet. Est-ce que c’est un atout d’avoir tous ses joueurs très tôt au moment de préparer la saison ? 

C'est une très bonne chose. On avait déjà pas mal anticipé notamment cet hiver et on a eu très peu de départs. La nouveauté par rapport aux années précédentes, c'est que les internationaux sont là et c'est surtout ça le changement. Yunis Abdelhamid participe au stage cette année alors que la saison dernière il n’était pas là comme d’autres internationaux. Mais là, en l'occurrence, on est sur le même pied d'égalité que nos adversaires puisqu'ils sont dans le même cas que nous. Après il est vrai que comme le recrutement a été fait rapidement, on a pu être très rapidement au complet. 

  • Est-ce que l’on peut dire que le recrutement est terminé aujourd’hui ? 

Je fais beaucoup d’essais sur cette première partie de préparation pour voir s’il y aurait des manques quelque part. Je suis en train de m’interroger sur les postes de la défense, si on aurait peut-être pas besoin d’un renfort supplémentaire. Mais bon, je discuterai de cela avec le président. 

  • Le départ d’Alaixys Romao, c'étaitquelque chose de prévu, c’était une réflexion murie ou cela a-t-il été brutal ? Comment cela s'est passé ? 

Non brutal, ce n’est pas le mot. Ça s'est fait progressivement. Il faut toujours prendre en considération le projet du club. Le projet du club est de développer de jeunes joueurs, de jeunes talents, entre autres. On a vu sur le second semestre de la saison dernière, l'émergence de joueurs aux postes du milieu à savoir Marshal Munetsi et Moreto Cassama. On se doit aussi de faire la place à ces jeunes et si Alaixys était resté, j'avais trois joueurs pour un poste, et c'était difficile. Donc l'idée était de faire la place pour les deux. Alaixys était sur deux très belles années avec nous, avec beaucoup d'investissement. C'était mon capitaine. 

  • Qui va hériter du brassard de capitaine justement ? 

Je pense que c'est assez évident puisqu'il était vice-capitaine et il a les caractéristiques pour ça. Ce sera bien sur Yunis Abdelhamid qui sera le nouveau capitaine. 

La suite du programme de préparation

  • Mercredi 22 juillet : Stade de Reims - Le Havre (Ligue 2) au Touquet - (17h)
  • Jeudi 23 au lundi 27 juillet : Repos
  • Lundi 27 juillet : Reprise de la préparation
  • Samedi 1er août : Standard de Liège (D1 Belge) - Stade de Reims à Liège - (2 matches : 15h et 17h30)
  • Lundi 3 au vendredi 7 août : Stage en Autriche
  • Mercredi 5 août : Match amical contre une équipe de D1 Autrichienne en Autriche (à préciser)
  • Samedi 8 août : Stade de Reims - RC Strasbourg au Stade Delaune - (18 heures)
  • Samedi 15 août : Stade de Reims - Midtjylland (D1 Danoise) au Stade Delaune - (18 heures) 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess