Football

À J-2, un derby ASSE-OL calme pour le moment, mais sous haute sécurité

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 14 janvier 2016 à 17:48

À quelques heures du match le plus attendu de l'année dans le Forez, on ne peut pas dire que la tension soit à son maximum même si l'histoire montre qu'un rien peut raviver la flamme de la rivalité entre l'ASSE et l'OL. Le dispositif de sécurité sera quoiqu'il arrive conséquent.

Nous sommes à 2 jours du derby entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne, le 112e de l'histoire. Les deux clubs rivaux s'affrontent dimanche soir à 21h dans le Chaudron en clôture de la 21e journée de Ligue 1. Il y aura forcément l'enjeu sportif pour les deux clubs qui voudront recoller au podium en cas de victoire. Et comme d'habitude, toute une portée symbolique de cet événement qui d'habitude déchaîne les passions. D'habitude... parce que pour l'instant, c'est assez calme.

Très calme... presque louche !

Il y a tellement de passions, tellement de contentieux entre les deux clubs qu'on ne peut pas imaginer que le coup d'envoi soit donné dimanche soir sans qu'aucun acteur du derby n'ait mis le feu aux poudres. Les conférences de presse des 2 équipes prévues aujourd'hui, ce matin, à Saint-Étienne, cet après midi à Lyon, leur donneront l'occasion de nous faire rentrer de plain-pied dans le match d'ordinaire le plus chaud de l'année. On est loin du déchaînement de petites phrases par médias interposés qui attise en un rien de temps les braises de cette rivalité historique. Il y a deux mois il  y avait eu l'imbroglio lié aux places stéphanoises à Gerland qui avait donné lieu à des échanges de communiqués officiels. Même Jean-Michel Aulas s'est semble-t-il fait une priorité de ne pas sortir des clous concernant cette rencontre, que ce soit en interview ou sur son terrain de jeu favori, le réseau social Twitter. Et à Saint-Étienne, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo refusent toute demande d'interview dans la semaine qui précède les derbies.

C'est trop calme... (David Valverde)

Beaucoup de sécurité quand même

Il n'y aura pas de supporters lyonnais pour le derby ASSE-OL dimanche soir au stade Geoffroy-Guichard. Malgré tout, un dispositif de sécurité conséquent est prévu. Comme pour toutes les rencontres dites "à risque". Et parce que de nombreux supporters sont attendus. L'arrêté préfectoral qui interdit le déplacement des supporters lyonnais rappelle comme d’habitude l'antagonisme ancien entre les supporters des clubs. La proximité des deux villes mais également le vol de la bâche des Magic Fans, les tags réguliers, les violences lors du match aller, à Gerland (l'ancien Vert Georges Beretta avait été notamment été pris à partie par des ultras lyonnais), sans parler de l'affaire du mariage saccagé. 350 policiers seront présents dimanche à Saint-Étienne pour assurer la sécurité au stade Geoffroy-Guichard. Un engin lanceur d'eau sera également mobilisé mais il n'y aura pas d'hélicoptère.

Les mesures de sécurité. Reportage Mathilde Montagnon

Rendez-vous dimanche sur France Bleu Saint-Étienne Loire à partir de 19h pour une soirée spéciale jusqu'à minuit. Le standard est ouvert aux supporters au 04 77 10 00 10 !