Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

J-3 avant la reprise de la Ligue 1 : Icham, ambassadeur de l’ASSE "tombé dans le chaudron quand il était petit"

jeudi 9 août 2018 à 5:43 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors que le championnat de Ligue 1 reprend le 10 août 2018, France Bleu Saint-Étienne Loire vous présente les ambassadeurs de l'ASSE pour la campagne d'abonnements. Ces femmes et ces hommes de chaque génération soutiennent les Verts chaque année. Portrait de Icham Tamsna 43 ans.

Icham, abonné depuis une dizaine d'années, fan depuis toujours.
Icham, abonné depuis une dizaine d'années, fan depuis toujours. - @asse

Saint-Étienne, France

Samedi 11 août 2018, c’est la reprise du championnat de Ligue 1 pour les Verts. Une saison qui commence pour l’ASSE dans le chaudron face à Guingamp.

  - Radio France
© Radio France - SM

Pour vous faire patienter, France Bleu Saint-Étienne Loire est allé chercher les ambassadeurs de l'ASSE. Le club a sélectionné des supporters pour une campagne sur les abonnements lancée fin mai. Parmi eux, Icham Tamsa qui pose sur une affiche avec le slogan "je suis Stéphanois". C’est « simple, vrai et parfait » lâche t’il. Il aurait moins aimé posé sous la phrase "je suis une panthère". Et si Icham adore cette affiche, c’est aussi qu’elle le représente assis dans Geoffroy Guichard, un lieu qu'il a toujours connu. "Je suis tombé dans le chaudron comme dans Astérix. _Mon père était stadier_. Il me déposait à l’Étivallière, je jouais au ballon et puis allait voir le match". 

A deux jours de la reprise, des sentiments liés à l'enfance encore. Icham est impatient comme un gosse la veille d'un voyage scolaire "le même effet que petit quand on allait au château de la Perrotière. La veille on ne dormait pas. On savait qu’on allait être avec les copains." 

Ce conducteur de la Stas, taillé comme un rugbyman, attend beaucoup de cette saison. "Il a Wahbi Khazri, on parle encore de Cabella, et le coach Jean-Louis Gasset, ce vieux roublard qui sait parler aux hommes. " Mais quoi qu'il arrive, il soutiendra l'ASSE, ce club qui lui fait du bien. "Quand on est bien, on parle des Verts et c’est du baume au cœur. Ça nous rend heureux."  Icham qui évidemment a transmis sa passion à son fils.