Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : ASNL : la saison 2019-2020

Coronavirus : Jacques Rousselot, le président de l'ASNL, s'exprime après la suspension des championnats

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Jacques Rousselot s'est exprimé quelques heures après la décision de suspendre les championnats professionnels de football. Le président nancéien a mis ses joueurs en vacances et assure que le lien n'est pas rompu avec les investisseurs au sujet de la vente du club malgré la crise du coronavirus.

Jacques Rousselot, le président de l'ASNL , en janvier 2020
Jacques Rousselot, le président de l'ASNL , en janvier 2020 © Maxppp - Alexandre Marchi

La journée a été chargée pour Jacques Rousselot ce vendredi. Le président de l'ASNL a dû réagir rapidement à la suspension du championnat de Ligue 2 décidée dans la matinée. JR a renvoyé ses joueurs en vacances, doit gérer le reste du personnel et continuer à travailler sur la vente du club dont il assure qu'elle n'est pour l'instant pas perturbée par la crise du coronavirus.

Jacques Rousselot, invité de 100% ASNL, après la suspension des championnats

"Pas raisonnable"

Jacques Rousselot est allé à la rencontre des joueurs pour expliquer la décision prise de suspendre le championnat, la seule possible selon lui : 

"Je l'avais suggéré à mes collègues en début de semaine. Ils préféraient le huis-clos, j'étais pour la suspension. On voit bien qu'on est obligés de suspendre. Il faut penser aux plus fragiles [...] Il n'était pas raisonnable de faire prendre un risque aux joueurs. ll ne faut pas tomber dans la psychose mais il faut être prudent."

Les joueurs de l'ASNL sont donc en congés payés jusqu'au 6 avril. En congés mais confinés comme l'explique Jacques Rousselot : 

"Ils ont leurs congés en avance, au lieu de les avoir après la fin du championnat. On leur donne trois semaines maintenant et on avisera après , en fonction de ce qui va se passer."

Jacques Rousselot qui va devoir trouver avec ses collaborateurs un mode de fonctionnement pour les semaines à venir entre congés payés, congés-maladie ou encore chômage partiel si besoin, à l'ASNL tout comme dans ses autres sociétés. 

"Le lien n'est pas rompu avec les différents investisseurs"

Quant à la vente du club, peut-être remise en cause par cette crise sanitaire qui risque de se transformer en crise économique ? Jacques Rousselot espère que non, en tout cas, les ponts ne sont pas coupés aujourd'hui : 

"Le lien n'est pas rompu avec les différents investisseurs, que ce soient les Américains et les Anglais. J'espère aboutir dans les prochains jours. Même si on est impuissant face à ce virus, on sait que ça va s'arrêter et que la vie reprendra son cours. C'est la raison pour laquelle les liens ne sont pas rompus. Je ne pense pas que ça remette en questions les différentes négociations mais tant que rien n'est acté définitivement, on peut toujours tendre le dos."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu