Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Vincent Labrune "a fait tellement de mal à l'OM qu'on ne peut que se féliciter" de son départ (Jean-Claude Dassier)

jeudi 21 juillet 2016 à 9:30 Par Tony Selliez et Rosalie Lafarge, France Bleu Provence

L'Olympique de Marseille entame une nouvelle révolution dans son organigramme ce jeudi, avec l'officialisation du départ de Vincent Labrune et l'arrivée d'un nouveau président. Pour Jean-Claude Dassier, lui-même ancien président du club, c'est la meilleure chose qui pouvait arriver.

Jean-Claude Dassier,  président de l'OM de 2009 à 2011
Jean-Claude Dassier, président de l'OM de 2009 à 2011 © Maxppp -

Marseille, France

Vincent Labrune lui avait succédé dans le fauteuil de président de l'OM le 9 juin 2011, à la suite d'un conseil de surveillance du club qui avait eu lieu à Paris. Aujourd'hui, l'ancien journaliste ne boude pas son plaisir de voir que la roue a tourné.

Assemblée générale du club ce jeudi

Dans un communiqué publié mercredi sur le site officiel du club, la propriétaire de l'OM Margarita Louis-Dreyfus a anticipé l'AG prévue ce jeudi et annoncé le nouveau nom du président : Giovanni Ciccolunghi va donc succéder à Vincent Labrune, comme prévu sur le départ.

Pour Jean-Claude Dassier, Labrune "a fait tellement de mal à l'OM depuis cinq ans qu'on ne peut que se féliciter de son départ. Ce n'est hélas pas fini, puisque les affaires judiciaires continuent. Tout ça me fait de la peine pour l'OM, où j'ai passé deux années magnifiques, qui se sont hélas mal terminées à cause de lui."

"Son bilan, c'est deux-trois présidents dont il a coupé les têtes, quatre-cinq entraineurs qu'il n'a pas su garder ou qu'il a renvoyés. Tout ça pour des comptes financiers lamentables et aucun résultat à l'arrivée. Donc, ça paraît sévère, mais hélas c'est le bilan qu'il mérite." - Jean-Claude Dassier

J-C Dassier règle ses comptes avec V. Labrune, sur FB Provence