Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

"Je m'imagine tous les soirs marquer au Chaudron" : l'impatience des joueurs avant Andrézieux-OM

jeudi 3 janvier 2019 à 18:16 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Les joueurs de l'ASF Andrézieux-Bouthéon piaffent d'impatience avant leur 32e de finale de coupe de France dimanche 6 janvier face à l'Olympique de Marseille. La rencontre aura lieu au stade Geoffroy Guichard, à Saint-Étienne.

Les entraîneurs de l'ASF Andrézieux-Bouthéon tenter de faire garder la tête froide à leurs joueurs.
Les entraîneurs de l'ASF Andrézieux-Bouthéon tenter de faire garder la tête froide à leurs joueurs. © Radio France - Alexandre Berthaud

Andrézieux-Bouthéon, France

En conférence de presse il était difficile de passer à côté du contraste entre la volonté de calmer les choses des entraîneurs et l'impatience de rentrer sur la pelouse de Geoffroy Guichard des joueurs. Dimanche 6 janvier, à 14 heures 15, Andrézieux-Bouthéon jouera probablement le plus grand match de son histoire, dans l'antre de l'ASSE, figure locale et nationale du football, face à un autre club mythique : l'Olympique de Marseille.

"Parfois il faut les freiner un peu à l'entraînement, ils mettent trop d'engagement, _ça a commencé dès le tirage au sort il a fallu calmer les esprits_, si on fait quelque chose, on le fera ensemble", apaise Jean-Noël Cabezas, l'entraîneur. Privée d'un de ses seuls joueurs ayant eu une expérience en professionnel, le capitaine suspendu Rémi Amieux, le club n'est pas favori, mais compte bien résister.

Objectif 15 000 places vendues

En tout cas les plus jeunes de l'effectif ont hâte, pour certains ce sera un rêve devenu réalité. _"_Tous les soirs je me fais le match dans ma tête, je m'imagine marquer à Geoffroy Guichard, il faudrait que j'arrête maintenant, que je dorme car le match approche", sourit Hugo Di Piazza, 21 ans et formé à l'ASSE.

Côté billetterie aussi l'engouement a eu lieu, près de 10 000 places ont été vendues sur les 22 000 disponibles. Le club de l'ASF espère atteindre les 15 000 spectateurs dimanche après-midi. Ce serait un premier exploit. Les places sont à vendre au stade de l'Envol à Andrézieux-Bouthéon ou à la boutique des Verts à Saint-Étienne.