Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

"Je ne me suis jamais senti en danger, c’est jouissif", savoure Thierry Laurey après le succès contre Monaco

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les footballeurs strasbourgeois avaient frôlé l’exploit à Lille dimanche, ils l’ont réalisé ce mercredi contre Monaco à la Meinau, grâce à un but de Frédéric Guilbert dans les arrêts de jeu (1-0). Un succès amplement mérité pour un Racing, devenu fort contre les forts.

Frédéric Guilbert (félicité ici par Dimitri Liénard et Anthony Caci) a offert la victoire au Racing face à Monaco (1-0) dans les arrêts de jeu du match
Frédéric Guilbert (félicité ici par Dimitri Liénard et Anthony Caci) a offert la victoire au Racing face à Monaco (1-0) dans les arrêts de jeu du match © AFP - Frédérick Florin

La récompense est arrivée en toute fin de match du pied gauche du défenseur Frédéric Guilbert. Après un rush de 40 mètres dans l’axe, la recrue hivernale a armé une frappe précise au ras du poteau des buts monégasques (90ème+1). Les Strasbourgeois sont ainsi récompensés de leurs efforts et de leur excellente prestation, dans la foulée déjà du très bon match à Lille dimanche (1-1).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les Monégasques, invaincus depuis 12 rencontres en Ligue 1 (10 victoires et 2 matchs nuls), n’ont jamais réussi à inquiéter le Racing, qui s’est montré de plus en plus dangereux au fil des minutes. Adrien Thomasson et Ludovic Ajorque auraient déjà pu ouvrir le score, mais c’est finalement Frédéric Guilbert (déjà auteur de deux passes décisives en trois matchs de L1 avec le Racing) qui a trouvé la faille. 

Guilbert très décisif depuis son arrivée

« J'ai pris la décision de rentrer vers l'intérieur, ça s'est ouvert, raconte Frédéric Guilbert. Personne n'est venu sur moi, peut-être qu'ils n'avaient pas confiance en mon pied gauche (sourire). J'ai pris la décision de tirer et ça a payé. Je me sens très bien dans ce groupe, je n'ai pas peur de prendre des initiatives. Je pense qu'on devait déjà prendre les trois points à Lille, je me suis permis de dire au groupe qu'il fallait bonifier ce point pris à Lille. Ces trois points aujourd'hui ne sont pas volés". 

Revivez le but commenté par Luc Dreosto, journaliste de France Bleu Alsace

Le niveau que Laurey aurait aimé atteindre dès le début de saison

Les Strasbourgeois n'ont pas souffert des absences conjuguées au milieu de terrain de Jean-Eudes Aholou et d'Ibrahima Sissoko, et leur entraîneur Thierry Laurey savoure à juste titre la prestation aboutie de son équipe ce mercredi : "À aucun moment, je ne me suis senti en danger, et ça c’est jouissif, car tu te dis qu'en face c’est Monaco. Quand tu vois à un moment, il fait sa spéciale trois changements, tu peux t'inquiéter, mais les mecs n'ont pas baissé le rythme, l'intensité, ça envoie. On aurait très bien pu l'emporter à Lille, sans qu'il y ait à crier au scandale et on le fait ce soir sur une des dernières actions, donc on est récompensés et c'est logique. On vient d'assez loin, on a dû faire pas mal d'efforts pour retrouver ce niveau-là. Mais je suis très content, car ce niveau c'est celui qu'on pensait avoir dès le début de la saison".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'entraîneur monégasque Niko Kovač n'a pas eu de peine à reconnaître la supériorité strasbourgeoise : "J’ai dit à mes joueurs que c’était un accident, par rapport à nos derniers matchs. On ne s’est créé qu’une occasion par Wissam Ben Yedder en fin de première mi-temps. Strasbourg a livré une très belle prestation, coup de chapeau à eux, leur victoire est méritée"».

Les Strasbourgeois dépassent Bordeaux au classement et remontent à la 14ème place de Ligue 1 avec 33 points. Ils ont désormais un matelas relativement confortable de 8 points d'avance sur la zone rouge. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess