Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2017-2018 du Racing club de Strasbourg en Ligue 1

"Je suis dépité, abattu, j'ai peur" : la détresse de Dimitri Liénard, le milieu du Racing club de Strasbourg

lundi 7 mai 2018 à 16:40 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

La défaite à Rennes dimanche rapproche le Racing club de Strasbourg de la Ligue 2. Les Alsaciens en sont à leur onzième match sans victoire. Le milieu de terrain strasbourgeois Dimitri Liénard en appelle au public pour sauver ce qui peut encore l'être.

Dimitri Liénard, le milieu de terrain strasbourgeois lors du match à Rennes le 5 mai 2018.
Dimitri Liénard, le milieu de terrain strasbourgeois lors du match à Rennes le 5 mai 2018. © AFP - Damien Meyer

Strasbourg, France

Le Racing club de Strasbourg est au bord du gouffre après sa nouvelle défaite (2-1) dimanche à Rennes, le onzième match sans succès. A deux journées du terme de la Ligue 1, les footballeurs strasbourgeois 17e ne comptent plus qu’un point d’avance sur Toulouse 18e et barragiste et 3 points sur Troyes 19e et premier relégable. La crainte d’une relégation en Ligue 2 est de plus en plus vive. 

Sur France Bleu Alsace, le milieu de terrain strasbourgeois Dimitri Liénard exprime sa détresse : 

"On ne se rend pas compte de la chance qu'on a d'être en Ligue 1, avec ce club, ce public qui nous suit, ce stade en feu... Je suis dépité, je suis abattu, j'ai peur honnêtement je vous le dis". 

La seule chose qui peut peut-être nous sauver, c'est notre public

Pour Dimitri Liénard, qui vit sa cinquième saison avec Strasbourg, "la seule chose qui peut peut-être nous sauver, c'est notre public, ce sont les 25.000 frappés - pardon pour le terme, que personne ne le prenne mal - qui nous soutiennent. Peut-être qu'il nous transformeront contre Lyon, sinon j'ai peur qu'au mieux on puisse passer par la case barrage. On n'a que ce qu'on mérite". 

"_Je ne sens pas une équipe qui va vers une révolte monstrueuse ou une folie pour emballer les matchs_, je m'inclus dedans le premier, je suis nul à chier. Je le dis. J'ai peur", conclut le milieu de terrain de 30 ans. Dimitri Liénard a connu deux montées avec le Racing.   

Dimitri Liénard (au micro de Luc Dreosto)