Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

SM Caen - 2018, la pire année vécue par Jean François Fortin

jeudi 3 janvier 2019 à 9:06 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

L'année 2018 a été l'une des années les plus difficiles à vivre pour Jean François Fortin : éviction de la présidence du SM Caen et condamnation par le tribunal correctionnel de Paris pour corruption passive. Jean François Fortin a fait appel de cette dernière décision pour voir lavé son honneur.

Jean François Fortin quittant la présidence du SM Caen en mai dernier
Jean François Fortin quittant la présidence du SM Caen en mai dernier © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Jean François Fortin ne le cache pas : "Sans aucune réserve, je dirai que 2018 a été la pire année que j'ai vécu que ce soit sur un plan personnel ou sur un plan professionnel." Il y a d'abord eu son éviction de la présidence du SM Caen le 17 mai après 17 années de mandat dont 16 consécutives.

"J'ai trouvé assez injuste le fait de m'évincer, peut-être encore plus la manière et les raisons qui ont été évoquées. Ils ne me reprochaient pas la gestion du club. ils trouvaient même que c'était bien. Par contre on me demandait de prendre des décisions (se séparer de son manager général, Xavier Gravelaine.) sur lesquelles je n'étais pas d'accord. J'avais fait un plan sur cinq ans pour le Stade Malherbe. Dans ma tête, j'aurais préféré pouvoir amener au bout ces cinq ans et prévoir un remplacement du président du Stade Malherbe qui se serait fait justement dans le calme et dans la sérénité."

Il y a eu ensuite ce procès au Tribunal correctionnel de Paris autour des matchs supposés truqués de Ligue 2 où Jean François Fortin a été condamné pour corruption passive à 15 mois de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende.

L'ancien président du SM Caen a fait appel et espère bien voir son honneur lavé dans un nouveau procès cinq ans après le match SM Caen-Nîmes.

"C'est très très dur d'autant plus qu'il est bien clair que la justice n'a pas trouvé en aucun cas une faute de ma part. Si j'entends les conclusions du juge, ça a été de dire que les juges souhaitaient faire un exemple dans le football français. Malheureusement, c'est moi qui suit passé. J'ai hésité devant la sanction mais je sais ce que je n'ai pas fait et donc j'ai souhaité faire appel parce que c'est quand même mon honneur qui est mis à défaut. C'est évident."

"

L'interview de Jean François Fortin sur l'année écoulée