Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Jean-Marc Furlan, après le match nul entre l'AJA et Valenciennes: "Il n'y a aucun abattement chez les joueurs"

-
Par , France Bleu Auxerre

L'AJA a concédé le match nul 1-1 contre Valenciennes, ce mardi soir à l'Abbé-Deschamps. C'est le septième match sans victoire pour les joueurs de Jean-Marc Furlan.

L'attaquant de l'AJA Mickaël Le Bihan face au défenseur valenciennois Emmanuel Ntim.
L'attaquant de l'AJA Mickaël Le Bihan face au défenseur valenciennois Emmanuel Ntim. - AJA

Auxerre, France

Encore un match sans victoire pour l'AJ Auxerre. Septième match sans victoire pour les Auxerrois après leur match nul, 1-1, contre Valenciennes lors de la 17e journée de Ligue 2, ce mardi soir. L'AJA est 13e de Ligue 2 avec 18 points. 

Ouverture du score de Ngando 

Pourtant, l'AJA a ouvert le score, à la 42e minute, par un but d'Axel Ngando, sur une remise de Mickaël Le Bihan. Mais encore une fois les Icaunais se sont fait surprendre sur un coup de pied arrêté qui a permis à Valenciennes d'égaliser. Sur un corner, le défenseur nordiste Joffrey Cuffaut réussit un lob et permet à Valenciennes de revenir dans le match. 

La réaction de Jean-Marc Furlan, l'entraîneur de l'AJA

Dans le vestiaire, ce n'est pas l'abattement, je vois des joueurs qui se battent et ont envie de faire les efforts - Jean-Marc Furlan 

"Dans le vestiaire, ce n'est pas l'abattement car on a décidé de nous mettre dans une bulle. Sincèrement, je verrais une équipe complètement abattue, complètement recroquevillée sur elle-même, incapable de jouer, de se créer des occasions mais ce n'est pas ça que vous avez vu. Ce que je vois c'est que les joueurs ont envie de combattre, ils ont envie de faire des efforts, ça ne serait pas le cas, je leur ai dit 'si moi je trouve que vous ne faites pas d'effort qu'il n'y a pas de lien, pas de joie de vivre, Furlan il se casse ,voilà , en une heure il se casse, je l'ai déjà fait ailleurs mais c'est pas le cas, les joueurs ils font les efforts."

Ecoutez Jean-Marc Furlan

La réaction de Mickaël Le Bihan 

"On a un groupe vraiment de bosseurs, on n'est pas abattus même si c'était un peu froid dans le vestiaire le soir de match comme ça , le lendemain on revient tous déterminés. _On se parle, on se dit ne pas lâcher. Ce soir, on joue clairement mieux_, il faut continuer comme ça et se réfugier dans le travail." 

Mickaël Le Bihan

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu