Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Jean-Michel Larqué sur France Bleu : "L'ASSE revient de loin, il faut solidifier l'équipe avant de penser à l'Europe ! "

lundi 2 avril 2018 à 19:19 Par France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Saint-Étienne Loire

Jean-Michel Larqué était l’invité du Débrief ce lundi sur France Bleu Saint-Étienne Loire. L'ancien capitaine des Verts raccrochera le micro après le Mondial. L’occasion d’évoquer avec lui la situation de l'ASSE et un potentiel retour en Europe des hommes de Jean-Louis Gasset.

Jean-Michel Larqué lors de la Fête des Verts pour les 40 ans de la finale de Glasgow.
Jean-Michel Larqué lors de la Fête des Verts pour les 40 ans de la finale de Glasgow. © Maxppp - Yves Salvat

Saint-Étienne, France

Voyez-vous Jean-Louis Gasset rester à l'ASSE à la fin de cette saison ?

J'espère qu'il va rester. Il a démontré en quelques semaines, en quelques mois, ce qu'il était capable de faire comme entraineur numéro 1. Il l'avait déjà fait du côté de Montpellier. C'est formidable ce qu'il réussit. Donc, oui, quand on tient quelqu'un comme ça, qui redresse le club comme il l'a fait, il faut tout faire pour le garder.

Si Saint-Étienne décroche une place en coupe d'Europe, ça donnera peut-être envie à Jean-Louis Gasset de rester. Vous y croyez à cette remontada finale, à une qualification en Ligue Europa ?

En football, on se préoccupe de l'avenir en oubliant le passé ! Il n'y a pas si longtemps, il y avait une équipe de Saint-Étienne en crise. Faisons les choses gentiment, proprement. Il y a eu neuf matches sans défaite. (...) Donc, on revient de loin et je pense qu'il y a d'autres préoccupations que l'Europe aujourd'hui. Il y a surtout à solidifier un club, une équipe qui a beaucoup changé, en bien d'ailleurs, lors du mercato d'hiver. 

La retraite après près de 40 ans de commentaires, est-ce une décision difficile à prendre ? 

Non, pas du tout d'abord parce que j'ai été gâté : j'ai fait de la télévision à Antenne 2, à Tf1, Canal plus et même M6. J'ai fait de la presse écrite puisque j'ai terminé directeur de la rédaction chez Hachette. J'ai fait de la radio, qui est un media formidable ! J'ai couvert les plus beaux évènements que le football français ait pu connaître sur le plan international. Donc j'ai été un privilégié. 

Et puis, il y a plein de choses à faire pour l'avenir : j'ai mes stages de football. Et puis comme je ne suis plus président du district des Pyrénées-Atlantiques, ayant démissionné à la suite d'un désaccord philosophique avec le président de la Ligue, je vais m'intéresser maintenant de très près au fonctionnement du district, mais de l'autre côté, en tant que dirigeant.

Quelle vie avez-vous préféré, celle de joueur ou celle de journaliste ? 

Oh ! Eles étaient complémentaires, magnifiques... inespérées ! Ce n'était même pas un rêve d'être footballeur professionnel parce que je ne l'imaginais pas du tout. Ça s'est fait un peu par hasard quand j'étais à Pau, grâce à Garonnaire (ndlr, recruteur à l'époque à l'ASSE), grâce à Jean Snella et au président Rocher... Et puis le papa Larqué ne l'imaginait pas non plus puisqu'il m'a obligé à faire le professorat avant de signer mon premier contrat professionnel. Je n'imaginais pas non plus rester plus de 30 ans dans les médias, au plus haut niveau avec une demi finale de la Coupe du monde qui a rassemblé près de 23 millions de téléspectateurs... C'est une vie de footballeur et une vie de journaliste que je n'imaginais même pas dans mes plus beaux rêves. Donc, je n'ai préféré ni l'une, ni l'autre, ces vies ont été complémentaires et formidables toutes les deux !

Jean-Michel Larqué avait rejoint les Verts en 1966 dont il fut le mythique capitaine ensuite jusqu'à ce qu'il signe en 1977 avec le PSG. Avant de devenir consultant à la télé et la radio, il a aussi été directeur sportif de l'AS Saint-Étienne lors de la saison 1993-94. Jean-Michel Larqué a annoncé qu'il mettrait fin à sa carrière médiatique après le Mondial de Russie. Son premier match comme commentateur c'était une rencontre de l'ASSE en mars 1980 contre les Allemands du Borussia Mönchengladbach !