Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : ASNL : la saison 2019-2020

Jean-Michel Roussier, président de l'AS Nancy Lorraine : "une décision sévère"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Jean-Michel Roussier a réagi à la suspension de la tribune Piantoni suite à l'affaire des chants à caractère homophobe le 16 août dernier. Il juge la sanction très sévère et envisage de faire appel.

Jean-Michel Roussier, président de l'AS Nancy Lorraine, le 23 août dernier à Sochaux
Jean-Michel Roussier, président de l'AS Nancy Lorraine, le 23 août dernier à Sochaux © Maxppp - Lionel Vadam

Jean-Michel Roussier n'accepte pas la décision de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel ce mercredi. Elle a décidé de suspendre pour un match la tribune Piantoni après l'interruption du match ASNL - Le Mans du 16 août dernier pour des chants à caractère homophobe. 

"Ca ne résout rien"

Interrogé par France Bleu Lorraine, Jean-Michel Roussier, de retour de Paris où il a défendu le cas nancéien, a jugé sévère cette décision même si le club évite une sanction sportive comme un retrait de point : 

"J'attendais de la Ligue et de la commission de discipline un petit peu de distance sur le cirque médiatique et politique de tout ce dossier. Ca ne résout rien. C'est un peu le sentiment qu'au titre de l'exemplarité, on fait les boucs émissaires. Au delà des barêmes, il n'y a pas de directives qui nous ont été données donc je considère que cette sanction est sans réel fondement. Elle est parce qu'il en faut une."

A chaud ce mercredi soir, Jean-Michel Roussier envisageait de faire appel de cette sanction. Il doit s'entretenir avec les avocats du club ce jeudi afin de prendre une décision définitive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu