Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Jean-Philippe Mateta, ancien attaquant du Havre AC : "Le barrage perdu à Ajaccio ? Un vrai regret"

samedi 13 octobre 2018 à 15:02 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

De retour en Normandie pour un match avec l'équipe de France Espoirs, Jean-Philippe Mateta s'exprime pour la première fois depuis qu'il a quitté le HAC l'été dernier, et rejoint Mayence, en Bundesliga. Retour notamment sur les incidents lors du déplacement à Ajaccio, en mai dernier.

Jean-Philippe Mateta a déjà ouvert son compteur avec Mayence, en Allemagne
Jean-Philippe Mateta a déjà ouvert son compteur avec Mayence, en Allemagne © Maxppp - Timm Schamberger

Le Havre, France

Prêté au Havre AC la saison passée par l'Olympique Lyonnais, Jean-Philippe Mateta a marqué le club havrais en devenant le meilleur buteur du club (17) et le deuxième meilleur réalisateur de Ligue 2 derrière Umut Bozok, sur l'exercice précédent. Une saison marquée aussi et surtout par une élimination douloureuse à l'issue d'un match de barrage sur la pelouse de l'AC Ajaccio, qui a tourné au fiasco

Rentré à Lyon l'été dernier, avant d'être transféré à Mayence, en Allemagne, le buteur de 21 ans est sorti du silence, ce vendredi. Il a évoqué pour la première fois les incidents à Ajaccio, à l'issue d'un match avec l'équipe de France Espoirs, à Rouen. Il nous a aussi parlé de ses débuts en Allemagne, et a tenu à rappeler son attachement à la ville du Havre

Entretien  Jean-Philippe Mateta, avec Bertrand Queneutte

BQ : Retour en Normandie, mais cette fois avec le maillot des bleus. Ca fait quoi ? 

JPM : Cela fait toujours plaisir de revenir en Normandie, de rentrer à la maison, même si c’était à Rouen.  Je pensais que j’allais marquer, mais le gardien turc m’a sorti plusieurs occasions.

BQ : On a senti que vous aviez très envie de marquer, non ? 

JPM : Vous me connaissez, j’ai toujours envie de marquer. En plus, c’était ma première avec les Bleuets. J’espère que la prochaine sera la bonne. 

JP Mateta : "Plaisir de revenir en Normandie, de rentrer à la maison"

BQ : Appelé de dernière minute, vous avez ressenti quoi ? 

JPM : Quand tu es appelé pour l’équipe de France Espoirs, tu ne penses à rien. Tu fonces. Je ne me suis pas posé de question, je suis parti. 

BQ : L’Allemagne, comment ça se passe ? 

JPM : Super, vraiment super. Des stades remplis, tout le temps. Chaque week-end, c’est magnifique. Aujourd’hui, je suis heureux à Mayence, mais j’espère marquer plus. Je n’en ai mis qu’un seul en sept matchs. Je me sens de mieux en mieux et je pense que vous allez entendre parler de mois sur les prochains matchs.

JP Mateta : "Je n'ai pas oublié les supporters havrais"

BQ : Les supporters havrais vous manquent, parfois ? 

JPM : Je les suis, sur les réseaux sociaux. Ils aiment dire mon nom. Ils ne m’ont pas oublié, et moi non plus, je ne les oublie pas. De toute façon, je reviendrai au Havre pour voir un match. Peut-être le match retour Le Havre - Ajaccio, cette saison. 

Jean-Philippe Mateta avait été victime de coups, après avoir célébré son but à Ajaccio - Maxppp
Jean-Philippe Mateta avait été victime de coups, après avoir célébré son but à Ajaccio © Maxppp - Pascal Pochard

BQ : Vendredi prochain, justement, le HAC va à Ajaccio. Un mauvais souvenir pour vous, n’est-ce pas ? 

JPM : C’est pas un bon souvenir, j’espère qu’ils vont gagner et ramener les trois points à la maison.

JP Mateta : Revenir voir un match au Havre (...) Peut-être Le Havre - Ajaccio, cette saison"

BQ : Ce déplacement, en mai dernier, il te laisse quel souvenir ? 

JPM : On devait gagner, on n’est pas passé. Pour moi, c’est un regret. Un vrai regret, tout simplement. 

BQ : Ce match à Ajaccio, le contexte, votre célébration, les coups sur le terrain, les critiques : tout ça a-t-il été dur à supporter et à digérer ? 

JPM : Non, pas vraiment. Vous me connaissez, je rigole tout le temps. C’est plutôt pour le Président, pour les dirigeants et pour tous ceux qui travaillent au club que cela a été dur. Pour moi, ça a été difficile sur le moment, mais une fois que c’était passé, c’était terminé. Les gens ont vu, ils connaissent la vérité, je n'ai pas besoin d’en parler d'avantage. 

JP Mateta : "Le barrage perdu ? Un vrai regret"

BQ : Cet épisode restera-t-il tout de même comme un immense regret dans votre jeune carrière ? 

JPM : Oui, c’est un vrai regret. Je voulais vraiment passer, là-bas, dans leur stade. En tous cas, Le Havre aura été une très bonne étape dans ma carrière. Un tremplin, même. J'ai marqué pas mal de buts.

JP Mateta : "Les gens ont vu ce qu'il s'est passé, pas besoin de parler d'avantage"

BQ : Si le HAC était monté, les supporters auraient rêvé que vous restiez au Havre. Cela a-t-il été évoqué ? 

JPM : Franchement, je n’y ai pas pensé. Je ne voulais qu’une chose : monter avec le HAC. J’étais concentré uniquement sur ça, rien d’autre. Je ne pensais pas à cela.