Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

"Jean-Pierre Bacri était une bonne personne", se souvient l'ancien joueur du PSG Grégory Paisley

-
Par , France Bleu Paris

Grégory Paisley, ancien défenseur du PSG, faisait partie des jeunes joueurs de l'équipe réserve ayant été choisis pour tourner dans le film Didier. Dans 100% PSG le Mag, il est revenu sur le souvenir qu'il a gardé de Jean-Pierre Bacri.

Jean-Pierre Bacri et Alain Chabat sur le banc du Parc des Princes à l'occasion du tournage de "Didier"
Jean-Pierre Bacri et Alain Chabat sur le banc du Parc des Princes à l'occasion du tournage de "Didier" © AFP - KATHARINA / RENN PRODUCTIONS / T / COLLECTION CHRISTOPHEL VIA AFP

C'était il y a 25 ans. Grégory Paisley, défenseur de 19 ans évoluant avec l'équipe réserve du Paris Saint-Germain, faisait partie des jeunes recrutés pour faire de la figuration dans le film Didier, réalisé par Alain Chabat. En deux semaines de tournage nocturne au Parc des Princes, il n'a pas souvent eu l'occasion de discuter avec Jean-Pierre Bacri. Pourtant il a gardé un souvenir très net de l'acteur.

Grégory Paisley rend hommage à Jean-Pierre Bacri

Jean-Pierre Bacri était une personne avenante qui s'intéressait au monde du football. Il avait toujours un petit mot sympa pour nous, alors qu'on n'était que figurants. Il avait toujours le petit mot positif. (...) C'était une bonne personne. C'est le sentiment qu'on avait à l'époque, et ça s'est confirmé par la suite. Car quand vous avez l'occasion d'approcher une telle personne, on suit son parcours et on regarde ses films, et c'est une petite fierté d'avoir tourné avec elle. 

Il parlait surtout de football avec nos coachs. Nous, les jeunes joueurs, on s'intéressait plus à Alain Chabat. Parce que Jean-Pierre Bacri, ce n'était pas évident... Il était plutôt impressionnant, il n'y avait pas beaucoup de sourires sur son visage, il faut le reconnaître !  Pourtant, j'ai gardé le souvenir d'une personne très agréable.

Réécouter l'émission 100% PSG Le Mag dans son intégralité sur francebleu.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess