Football

Ligue 2 : Jean-Pierre Papin ne viendra pas à l'AJ Auxerre

Par Benoît Jacobo, France Bleu Auxerre et France Bleu mardi 24 janvier 2017 à 12:05 Mis à jour le mardi 24 janvier 2017 à 20:06

Jean-Pierre Papin ne viendra finalement pas à l'AJA
Jean-Pierre Papin ne viendra finalement pas à l'AJA - AJA

C'est la fin du feuilleton Papin à l'AJA. Le club a annoncé que "les conditions ne pourront pas être réunies" pour faire venir le Ballon d'Or 1991 à Auxerre.

Le communiqué a été publié mardi matin et est signé par Guy Cotret, le président de l'AJA. Le club constate que "les conditions nécessaires ne pourront pas être réunies pour la mise en œuvre du projet sportif discuté entre M.Jean-Pierre Papin et l'actionnaire majoritaire ORG". Le projet est donc "abandonné". Guy Cotret, qui déplore "les fuites intervenues par voie de presse autour de ce projet confidentiel", souhaite un retour à une "situation apaisée". Guy Cotret est l'invité de France Bleu Auxerre mercredi matin à 7h50, et il reviendra sur les raisons de l'abandon du "projet Papin".

"Il est toujours intelligent de changer d'avis quand on s'est trompé"
— Guy Roux

Cela faisait deux semaines que la venue de Jean-Pierre Papin en tant qu'entraîneur et directeur sportif, une arrivée annoncée par l'ex-attaquant des Bleus lui-même, secouait le club en coulisses. Guy Roux, raillé par JPP sur les réseaux sociaux pour son "grand âge" tient à "remercier l'actionnaire M.Zhou et la société ORG. Il est toujours intelligent de changer d'avis quand on s'est trompé", dit-il à France Bleu Auxerre.

M.Zhou ne connaît pas bien la France, et il a découvert que le foot était un milieu très compliqué, qui n'obéit pas aux mêmes règles que le business traditionnel, avec des interactions dans tous les sens. Il n'a pas aussi imaginé l'impact que pouvaient avoir les médias et l'opinion publique. Je pense qu'il a changé d'avis, car c'est quelqu'un de bon sens, et il était dans l'incertitude. L'avis de l'association AJA a peut-être pesé, mais c'est James Zhou le patron et c'est lui qui décide - Michel Parmentier, président de l'association AJA, l'actionnaire minoritaire du club

Du côté des supporters de l'AJA, c'est aussi le soulagement qui domine. "Les joueurs ne pouvaient plus préparer leurs matchs dans de bonnes conditions, pense Ali. Ces derniers jours ont fait du mal à l'équipe". Théo a tout de même quelques regrets : "Papin aurait pu apporter au niveau du recrutement, ça aurait été aussi un plus pour l'image de l'AJA. Mais qu'il ne vienne pas, finalement, c'est une bonne chose vu les circonstances".

Cédric Daury va donc rester à son poste d'entraîneur, alors que l'AJA est toujours scotchée à une préoccupante 19e place. L'AJA se déplace à Clermont, vendredi dans le cadre de la 22e journée de Ligue 2.

Le communiqué de l'AJA - Aucun(e)
Le communiqué de l'AJA - AJA

À lire aussi