Football

Jocelyn Gourvennec avant PSG-Bordeaux "on aura des choses à faire pour exister"

France Bleu Gironde jeudi 29 septembre 2016 à 18:17

Jocelyn Gourvennec, l'entraineur des Girondins
Jocelyn Gourvennec, l'entraineur des Girondins © Radio France - Loick Guellec

Samedi, les Girondins de Bordeaux se déplacent au Parc des Princes pour affronter le PSG pour le compte de la 8è journée de Ligue 1. Coup d'envoi à 17 heures. Jocelyn Gourvennec, l'entraineur des marines et blancs, a fait le point ce jeudi devant la presse.

France Bleu Gironde : Selon vous, est-ce que le PSG est une équipe différente cette année ?

Jocelyn Gourvennec : Oui; ils n'ont plus Ibrahimovic et ils ont changé d'entraineur. Mais ils ont toujours de grands joueurs. C'est vrai qu'ils sont moins dominateurs. Je ne dis pas que Paris est prenable mais on aura des choses à faire pour exister; il faudra qu'on suive notre plan de jeu à la lettre. Sur les trois dernières années, ils ont quasiment tout gagner chez eux. Y a pas de recettes pour l'emporter au Parc. Quand vous jouez Paris, il faut être à un très bon niveau.

Est-ce qu'on peut jouer son jeu quand on va à Paris ?

Jocelyn Gourvennec : Oui je pense; il ne faut pas se renier.Après on sait qu'il ne faut pas commettre beaucoup d'erreurs contre eux car c'est exploité à merveille.

Jérémy Menez retrouve le PSG. Est-ce que vous avez échangé avec lui avant ce match ?

Jocelyn Gourvennec : Oui j'ai échangé avec lui. Il est très content de retourner au Parc. C'est un stade qu'il a connu depuis tout gamin et dans lequel il a ensuite évolué. Après il a suffisamment d'expérience pour bien gérer émotionnellement ce genre de match.

On voit que votre équipe fonctionne bien à l'extérieur. Comment allez-vous vous appuyer sur ces bonnes performances pour votre match au Parc ?

Jocelyn Gourvennec : Les deux bons matchs qu'on vient de faire à l'extérieur doivent générer de la confiance (à Metz et à Lyon). Cà fait 3 mois qu'on travaille ensemble; cà prend forme; ces matchs-là doivent servir à nous donner de la confiance.

Que pouvez-nous dire sur le choix de Jaroslav Plasil comme capitaine ?

Jocelyn Gourvennec : Jaroslav c'était naturel car il est très expérimenté ; il a fait une carrière internationale et il a fait ses preuves. C'est quelqu'un qui est respecté et qui met en accord ses paroles et ses actes sur le terrain.