Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Josuha Guilavogui sur France Bleu : "Quand j'ai vu le tirage j'étais en ébullition"

-
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le milieu de terrain formé à l'ASSE va retrouver le Chaudron ce jeudi sous un autre maillot vert, celui de Wolfsburg, pour la 2e journée de la phase de poules de la Ligue Europa.

Josuha Guilavogui des Verts de Saint-Etienne aux Verts de Wolfsburg.
Josuha Guilavogui des Verts de Saint-Etienne aux Verts de Wolfsburg. © Maxppp - Maxppp

Saint-Étienne, France

Interview complète de Josuha Guilavogui sur France Bleu

Josuha, content de retrouver le Chaudron ?

Forcément ! Je reviens dans le club qui m'a vu évoluer. Je suis issu du centre de formation et j'y ai passé huit années en tout donc j'en aurai gros sur le cœur de revenir dans ce club qui m'a tant donné. 

Vous avez tout de suite twitté au moment du tirage. Votre tweet était prêt ?

Honnêtement je me l’étais souhaité pendant l'été, de tomber contre un club français. La cerise sur le gâteau aurait été de jouer contre Saint-Étienne. Lorsque j'ai vu le tirage j'étais en ébullition ! 

Sur les réseaux sociaux, il y avait plus de tweets sur votre retour que sur le tirage au sort en lui même ! 

Je connais les supporters stéphanois, ils auraient aimé tomber contre une équipe comme Arsenal ou Manchester ! Mais avec Saint-Étienne j'ai une histoire particulière, j'ai gagné la Coupe de la Ligue. J'ai de bons souvenirs et j'ai été énormément touché par ces messages. 

Des fois il y a des moments magiques comme ce jeudi soir"

Ça va même plus loin. Certains supporters disent qu'ils iront au stade pour vous jeudi ! 

Si c'est le cas, je serai vraiment heureux. Ça va fait partie des bons moments du football. Parfois il y a des moments compliqués comme les blessures ou les résultats sportifs et des fois il y a des moments magiques comme ce jeudi soir. 

Là où on va beaucoup moins vous apprécier c'est que vous êtes avec le favori de la poule, avec Wolfsburg.

Favori je ne sais pas car c'est une poule très ouverte. Et dans ces cas là, chacun pense qu'il peut gagner. Ça va être un match particulier. Je suis toujours l'actualité de l'ASSE, je connais le contexte actuel. Ça va être un match important pour eux aussi et j'espère qu'on va réaliser un bon match pour que les supporters puissent être satisfaits. Ils ont cassé cette spirale négative et je pense que la victoire à Nîmes, c'est une victoire qui forge un groupe. Dos au mur avec l'obligation de prendre des points, ils ont réussi à le faire, même si ça n'était pas le plus beau match de l'année. Ils ont engrangé de la confiance et vont essayer de surfer sur la vague contre nous pour également préparer le derby. 

Il y a des joueurs que vous êtes content de retrouver ? Loïc Perrin, Stéphane Ruffier, Romain Hamouma ?

Ces trois-là oui, mais j'ai un lien particulier avec Loïc. Comme tout le monde le sait c'est un avant tout un homme exceptionnel. Dans mon leadership, dans mon capitanat je me suis inspiré de lui. J'ajouterais aussi Jessy Moulin.  Ça va me faire bizarre me retrouver de l'autre côté car j'ai évolué avec eux trois ou quatre années en tant que professionnel. 

Loïc Perrin c'est un aimant, un homme formidable"

Vous dites vous être inspiré de Loïc Perrin en tant que capitaine. En quoi ?

Loïc c'est avant tout la classe. Ça, on l'a ou on ne l'a pas et malheureusement je n'ai pas pu le copier ! (rires) C'est quelqu'un de très calme qui arrive à se fondre dans tous les groupes. C'est un aimant. Il te donne envie de te surpasser car quand tu le vois jouer, il donne toujours le meilleur de lui même. Il est hargneux, dur et strict sur le terrain mais dans la vie c'est un homme formidable. 

Bafetimbi Gomis sera jeudi soir pour le Perrin de Saint-Étienne ou le Guilavogui de Wolfsburg ?

Il aura le cœur partagé mais j'espère qu'il sera pour son petit frère car je le considère comme mon grand frère. Je pense qu'il va suivre cet affrontement avec beaucoup d'attention. 

Finir ma carrière à Wolfsburg"

Vous avez prolongé à Wolfsburg jusqu'en 2023. Vous êtes Allemand maintenant, on n'a plus aucune chance de vous revoir ?

Ce serait manquer de respect à Wolfsburg que de dire que je voudrais revenir à Saint-Étienne. J'ai plus de matches en Allemagne qu'en France, je suis capitaine. J'ai vécu de grands moments comme un quart de finale d'Europa League et de Champions League, un titre en Coupe d'Allemagne. Si je me suis engagé jusqu'en 2023 c'est sûrement pour y finir ma carrière, mais dans le football on ne sait jamais. On le voit il y a parfois de belles surprises et rien que de revenir pour ce match à Saint-Étienne, je suis déjà très reconnaissant.

Comment voyez-vous le derby de dimanche ?

Saint-Étienne est une équipe qui a réussi à se sublimer pour les grands matches et ces dernières années, ils ont réussi à remporter les derbies à la maison. Ce que je n'ai pas connu. Je leur souhaite vraiment de prendre les trois points.

ASSE-Wolfsburg, à vivre en direct jeudi sur France Bleu à partir de 18h30 pour l'avant-match. Coup d'envoi à 19h.

D'ici là vous pouvez laisser vos messages, encouragements et coups de gueule sur les Verts au 04 77 36 42 42.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu