Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'AJ Auxerre, en panne offensivement, met fin à sa belle série à Sochaux

-
Par , France Bleu Auxerre

Invaincus depuis plus de 13 ans dans le Doubs, les footballeurs auxerrois s'inclinent logiquement 1-0, ce vendredi soir, à Sochaux. Une défaite qui s'explique aussi par l'absence d'animation offensive icaunaise,

Hamza Sakhi et les icaunais ont buté sur la défense sochalienne
Hamza Sakhi et les icaunais ont buté sur la défense sochalienne © Radio France - Vincent Voegtlin

Montbéliard, France

Bonal n'est plus son jardin. Le stade de Sochaux avait pris l’habitude de voir l'AJA se régaler ces dernières années. Les suporters doubiens voyaient l'AJA ne jamais y perdre, y gagner souvent et proposer des feux d'artifice offensifs, comme ces deux dernières victoires avec 4 buts inscrits. Et cela s'est arrêté brutalement, ce vendredi soir.

Samuel Souprayen, capitaine: "Quand tu n’arrives pas à cadrer, alors qu'on a eu cinq tirs, c'est compliqué."

Résumé de Sochaux-AJA (1-0)

Malgré leur nette possession (plus de 70%),  les auxerrois n'ont jamais pesé offensivement.

_"_On est déçu et frustré car on a été assez stérile soupire le défenseur Samuel Souprayen. Quand tu n’arrives pas à cadrer, alors qu'on a eu cinq tirs, c'est compliqué. On a été peu dangereux offensivement. Ils ont trois contres. Ce qui compte, ce sont les intentions et l’état d'esprit. On est venu avec l'intention de jouer et de gagner. Mais sans être dangereux offensivement."

Samuel Souprayen se dit "frustré et déçu"

S'il est satisfait des intentions de ses hommes, Jean-Marc Furlan sait qu'il reste beaucoup de travail à son équipe pour trouver la clé dans ce genre de rencontre, face à un adversaire qui ne fait que défendre. Et qui le fait plutôt bien. "L'adversaire est très très fort défensivement. On savait que ce serait très compliqué de leur claquer un but admet Jean-Marc Furlan. Ce qu'il fallait, c'était claquer les premiers. Mais être capable de se créer des occasions et de marquer des buts est le plus difficile. Après, c'est une affaire de talent individuel et collectif."

Le capitaine relativise

Battus deux fois en trois sorties, cette AJA recule au 15ème rang de la Ligue 2 après trois rencontres.

"On est encore en début de championnat. On ne va pas parler de pression relativise Souprayen. On commencera à regarder les résultats après 10 journées. On se cherche encore. Des joueurs vont partir, d'autres arriver (le marché des transferts ferme le 2 septembre). _Le groupe va se former et on pourra ensuite travailler tranquillement et sereinement._"

La venue de Guingamp, le 19 août, est déjà attendue.

En attendant, les icaunais auront l'occasion de se rassurer, et de marquer, face à Béziers, lors du 1er tour de la Coupe de la Ligue, ce mardi 13 août (20H00).