Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'AJ Auxerre pour créer la surprise chez le leader

dimanche 4 novembre 2018 à 19:31 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

18èmes et barragistes de Ligue 2, les footballeurs auxerrois sont à Metz, ce lundi soir. Un déplacement périlleux sur le terrain du leader incontesté de la division. Mais les icaunais veulent s'appuyer sur les promesses entrevues à Nice, mercredi dernier, pour se relancer.

A son image, le capitaine de l'AJA Jordan Adéoti espère que son équipe va vite se relever
A son image, le capitaine de l'AJA Jordan Adéoti espère que son équipe va vite se relever © Maxppp - Michel Luccioni

Auxerre, France

Pas grand monde, même le supporter ajaïste le plus optimiste, ne miserait quelques copecs sur son équipe préféré en ce moment. 18ème de Ligue 2 et en grande difficulté, l'AJA ne donne guère envie de croire en elle. Mais si sa saison avait basculé à la mi-temps de son 16ème de finale de la coupe de la Ligue, mercredi dernier, à Nice. Malgré l'élimination face au club de Ligue 1, la formation icaunaise a sorti une seconde période de qualité, comme rarement vu ces dernières semaines. Ce qui rebooste les auxerrois au moment de défier Metz sur ses terres. Jordan Adéoti veut déjà s'appuyer sur les statistiques de ce championnat particulier: "En Ligue 2, cela a été souvent prouvé, tout le monde peut gagner tout le monde explique le capitaine de l'AJA. Le Red Star a failli gagner à Brest (finalement 1-1, vendredi dernier), cela s'est joué à un rien."

Pour rapporter un résultat positif de Lorraine, il va falloir être au niveau physiquement à écouter l'entraineur icaunais Pablo Correa pour qui son équipe doit se "préparer à un combat physique car cette équipe de Metz vous mets dans un combat physique assez fort. Et dans ce rapport de force, il faudra déjà être à la hauteur."

Pour Jordan Adéoti, les auxerrois doivent déjà se battre contre eux-mêmes

Jordan Adéoti: "Ce n'est pas la peur qui nous anime avant d'aller à Metz, le leader"

L'AJA veut s'appuyer sur sa période à Nice, mercredi dernier, en 16èmes de finale de la coupe de la Ligue, malgré l'élimination. Et cette seconde période durant laquelle elle a joué au ballon et mis deux buts aux azuréens de Ligue 1. Mais les auxerrois savent aussi qu'il leur faudra probablement faire encore plus pour créer la surprise. Car l'adversaire est de taille, avec deux défaites en 12 matches et un artilleur en chef, Habib Diallo, 11 buts en 12 sorties. "On sait qu'ils (les messins) font partie des équipes particulièrement réussite. Je les ai vus sur des matches où sans dominer, sans être flamboyants, ils parviennent quand même, comme à Clermont (3-2), à retourner des situations se rappelle Adéoti. Car vous êtes dans une dynamique positive où tout vous réussit. Mais ce n'est pas la peur qui nous anime avant d'aller à Metz. On a déjà envie de se battre contre nous-mêmes, de nous faire les choses, au moins rendre la tache dure à l’adversaire pour venir nous chercher des points. C'est ça qui est vraiment important pour ce match."

L'entraineur de l'AJA Pablo Correa croit en son équipe, malgré son mauvais classement

Pablo Correa, entraineur de l'AJ Auxerre: "Je reste persuadé que mon équipe est capable de battre n'importe quelle équipe de ce championnat."

Pablo Correa reste convaincu que sa formation n'a pas la tête d'un 18ème de Ligue 2. "Avec notre classement, on peut voir tout en noir. Mais je refuse de voir tout en noir lâche le technicien icaunais. Car je me dis que mon équipe est capable. Avec beaucoup d'humilité, on peut perdre contre n'importe qui, mais je suis persuadé que mon équipe est aussi capable de battre n'importe quelle équipe de ce championnat. Après, en terme de régularité, la classement parle pour une équipe et pas pour l'autre, mais l'histoire d'une soirée s'écrit sur la soirée là et pas ce que l'on a fait avant et ce que l'on fera après."