Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'AJ Auxerre sort de la Coupe de la Ligue mais retrouve espoir

mercredi 31 octobre 2018 à 22:52 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

Battus 3 buts à 2, sur le terrain de Nice, club de Ligue 1, ce mercredi soir, les footballeurs auxerrois ne verront pas les 8e de finales de la coupe de la Ligue. Mais leur seconde période est encourageante pour sortir la tête de l'eau en championnat de Ligue 2.

A l'image de Kenji Boto, l'AJA a résisté pour finalement plier devant Nice
A l'image de Kenji Boto, l'AJA a résisté pour finalement plier devant Nice © Maxppp - Eric Ottino

Nice, France

Cinq jours après sa prestation pitoyable, en Ligue 2, face au Paris FC (0-2) au stade Abbé-Deschamps, l'AJ Auxerre s'est de nouveau inclinée, 3-2, ce mercredi soir, en 16e de finale de la Coupe de la Ligue, compétition réservée aux clubs professionnels. Mais en cinq jours, et face à des niçois qui jouent tous les week-ends en Ligue 1, le visage de l'AJA a bien changé.

Les meilleurs moments de Nice-AJA, c'est ici!

Si les Icaunais ont éprouvé des difficultés en première période, s'inclinant à deux reprises (16e, 41e), ils ont su relever la tête et montrer un tout autre visage en seconde période, réduisant la marque par Dugimont (55e), bien servi par Youssouf, puis par Philippoteaux (82e). Entre-temps, Nice avait inscrit le 3-1 sur penalty (80e).

Romain Philippoteaux "on a été conquérant en seconde période et on doit garder cette ligne directrice"

Une réaction tardive, avec deux buts de retard et des erreurs individuelles qui plombent la qualification, pour, in fine, une élimination.

Mais une réaction intéressante dans le jeu et encourageante dans l'état d’esprit pour une équipe en grande difficulté en championnat (18e de Ligue 2) avant de se rendre à Metz, le leader, lundi prochain. Pablo Correa sait sur quoi s'appuyer pour tenter d'aller surprendre le leader lorrain.