Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

L'AJA ne parvient toujours pas à gagner en championnat

samedi 13 janvier 2018 à 1:00 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

Revenue dans les dernières minutes face au Havre (1-1), sur penalty, vendredi soir, l'AJA avance doucement. Si cette rencontre face au cinquième peut servir de fondations pour la suite, cela fait trois mois que l'AJA (17e) ne gagne plus en championnat.

Pablo Correa, un peu énervé par moments, pour sa première au Stade Abbé Deschamps
Pablo Correa, un peu énervé par moments, pour sa première au Stade Abbé Deschamps © Maxppp - EMMANUEL LELAIDIER

Auxerre, France

On a de nouveau cru à un scénario cauchemardesque pour l'AJA, déjà peu vernie sur la première mi-temps de sa saison.

Mais en égalisant à sept minutes du terme, sur un penalty récolté par l'intenable Romain Philippoteaux, l'attaquant sénégalais Pape Sané permet aux icaunais de garder leur dynamique en 2018. Certes, ils ne gagnent plus depuis près de trois mois en Ligue 2, mais les auxerrois sortent de ce match nul face au Havre avec des espoirs.

L'AJA méritait même mieux face au cinquième de la Ligue 2, qui n'a cadré qu'une seule de ses frappes, celle de Gory (69e), qui a fait mouche. "Il y a eu un brin de folie pas vu depuis longtemps analyse le consultant de France Bleu Auxerre, l'ancien défenseur auxerrois Cédric Hengbart. Même si c'était un match fermé, entre deux belles équipes, on a vu des choses intéressantes côté auxerrois. Mais on sait que face aux équipes regroupées, l'AJA est en difficulté."

Faible en véritable occasion, ce match, à seulement trois tirs cadrés (deux pour l'AJA, un pour le Havre)  aurait pu basculer en faveur des bourguignons dans le temps additionnel (90+3e) avec une dernière opportunité pour leur attaquant Mohamed Yattara, finalement pas cadrée.

Pablo Correa: "L'adversaire nous marque un but alors que l'on n'est pas en danger"

"J'ai la sensation que mes joueurs ont fait beaucoup d'efforts... pas pour pas grand chose, car un point c'est toujours intéressant juge l’entraîneur icaunais Pablo Correa mais l'adversaire nous marque un but alors que l'on n'est pas en danger. J'ai la sensation que l'adversaire n'a pas fait grand chose pour nous marquer un but alors que nous, on a dû pousser énormément pour pouvoir égaliser. C'est pour çà que je dis que l'on rentre avec peu (un point) par rapport à notre dépense d'énergie et à notre allant offensif. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs."

"On rentre avec peu par rapport à notre débauche d’énergie" Pablo Correa, l’entraîneur ciaunais

Ce match nul ne fait guère avance l'AJA au classement. Après 20 journées de Ligue 2, les icaunais comptent 20 points et sont toujours 17èmes. Maigre consolation, ils gagnent une longueur et comptent désormais trois points d'avance sur Bourg-en-Bresse, 18ème et barragiste.

L'AJA qui reçoit Niort (11ème), dès mardi. Des chamois auteurs d'un match nul (0-0) face à Nancy, ce vendredi.